Quelle est la marche à suivre pour affilier ou radier un salarié ?

En tant que dirigeant d'entreprise, vous avez souscrit une complémentaire collective santé et/ou prévoyanceprévoyanceEnsemble des garanties liées aux risques d’accident, de maladie (maladie, invalidité, dépendance ...) ou de vie (décès). Ces garanties prévoient des prestations en sus de celles versées par le régi... Lire la suite pour protéger vos salariés. Mais connaissez-vous les formalités à accomplir pour affilier ou radier l'un d'eux ? Explications.

Affiliation d’un salarié : comment procéder ?

C’est à l’employeur de centraliser l'ensemble des documents nécessaires à l’affiliation de ses salariés pour les transmettre ensuite à l'organisme complémentaire.

Pour être affilié, un salarié doit remplir une déclaration d'affiliation à laquelle doit être jointe différents documents :  

  • la photocopie de l'attestation de sa carte vitale et celle de chaque membre de la famille bénéficiant du contrat (selon les dispositions prévues au contrat santé),
  • un relevé d'identité bancaire ou de caisse d'épargne.
     

Il peut éventuellement lui être demandé, selon la nature du contrat, de joindre :

  • les photocopies des certificats de scolarité pour les enfants de plus de 16 ans ou tout document justifiant de leur situation,
  • son attestation de PACS,
  • son certificat de concubinage,
  • le certificat de radiationcertificat de radiationDocument établi par votre précédent organisme complémentaire suite à la résiliation de votre contrat santé. Il vous permet, lors de la souscription à un nouvel organisme complémentaire d’éviter cer... Lire la suite de son ancienne mutuellemutuelleGroupement à but non lucratif qui, essentiellement au moyen des cotisations des membres, se propose de mener dans l'intérêt de ceux-ci une action de prévoyance, de solidarité et d'entraide. Lire la suite daté de moins de 3 mois si le contrat santé prévoit un délai de carencedélai de carenceIl est défini par l’Assurance Maladie en prévoyance comme la période entre le 1er jour d’arrêt de travail et le 1er jour d’indemnisation de l’Assurance Maladie. Dans le cadre du Régime général, ce ... Lire la suite.

Les modalités de changement de statut d'un salarié

En cas de changement de statut socio-professionnel d’un salarié au sein de l’entreprise, son régime de protection sociale peut également être modifié. C’est alors à l’employeur de se charger de l’ensemble des démarches auprès de l’organisme d’assurance complémentaire.

Radiation d’un salarié : comment déclarer cette modification ?

Lorsqu'un salarié quitte son entreprise, l’adhésion au contrat collectif santé et/ou prévoyance dont il bénéficiait est résiliée de plein droit. L’ancien employeur doit alors informer l'organisme complémentaire de ce départ par écrit, dans les plus brefs délais.

Pour clôturer le dossier santé du salarié et cesser les remboursements, le salarié doit remettre sa carte de tiers payant.

Selon le motif de départ de l’entreprise du salarié, l’ancien employeur peut être tenu, dans le cadre de la portabilité des droits santé et prévoyance, de lui maintenir les garanties dont il bénéficiait au moment de la rupture du contrat de travail à titre gratuit.

Le saviez-vous ?

Ayez le réflexe Espace client !

Votre Espace client vous permet de gérer vos salariés en ligne (affiliation et radiation) et d’échanger avec nos conseillers de façon confidentielle et sécurisée.

 

Contactez un conseiller Humanis
Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les formalités d’affiliation, de radiation ou de changement de statut d’un salarié au contrat santé et/ou prévoyance de l’entreprise ? 

Partager cet article :