​La gestion des risques psychosociaux au travail, prévention: de quoi s'agit-il ?

Stress, harcèlement, épuisement professionnel, violence au travail... Les salariés vivent parfois des situations de souffrance physique et-ou morale qui peuvent avoir des conséquences lourdes sur l'entreprise. Qu'est-ce qu'un risque psychosocial (RPS) ? Quels en sont les principaux symptômes ? Quels sont les points à surveiller ? Faites le tour de la question pour rester en alerte et protéger votre entreprise.

Gestion des risques psychosociaux

Que sont les risques psychosociaux en entreprise ?

Les risques psychosociaux, appelés également RPS, sont des risques professionnels d'origine et de nature variées, qui mettent en jeu l'intégrité physique et la santé mentale des salariés :

  • stress
  • harcèlement
  • épuisement professionnel
  • violence au travail
  • ...

Souvent réduits au simple "stress" ou à un sentiment de "mal-être", ils peuvent avoir des conséquences lourdes sur le fonctionnement de l'entreprise en entrainant des pathologies professionnelles handicapantes (dépressions, maladies psychosomatiques, troubles musculosquelettiques, maladies cardio-vasculaires, accidents du travail, etc...).

Réduire les RPS au stress est donc une erreur commune: le stress n'est en réalité qu'une conséquence des risques psychosociaux.
 

Quels sont les symptômes d'un RPS ?

Les RPS peuvent être le résultat de phénomènes de violence internes à l'entreprise (harcèlement moral, harcèlement sexuel…) ou bien externes (exercées par des personnes extérieures: clients, usagers, etc…).

En milieu professionnel, les situations à risque psychosocial se manifestent de quatre façons :

  • des atteintes à la santé physique ou psychique
  • des tensions-conflits dans les collectifs
  • des risques de maltraitance de l'usager ou baisse de la qualité de la prise en charge
  • impact sur la vie privé(e) (et inversement)

     

En amont, la prévention : les points de vigilance pour l'employeur

L'employeur a pour rôle d'identifier ce qui peut créer des troubles individuels ou collectifs dans l'environnement de travail d'un salarié. Toutes les causes de mal-être ne doivent pas être attribuées exclusivement à l'employeur, ni exclusivement au salarié.

L'employeur doit être vigilant dans chacun des six domaines qui composent la vie au travail :

  • l'activité
  • le lien social
  • le lien managérial
  • l'organisation du travail
  • le lien à l'emploi
  • l'environnement de travail et l'équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle
     

L'Action sociale Humanis vous accompagne, en vous offrant son expertise de la santé au travail.

Tout savoir sur l'Action sociale Humanis
 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Selon le code du travail (art L230-2-1 du code du travail), l'employeur doit prendre les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de l'établissement. Il doit gérer les risques en appliquant les principes généraux de prévention.

 

 

 

Partager cet article :