Les enjeux de la prévention pour l’entreprise

La prévention s’inscrit dans une logique de responsabilité sociale des entreprises : il s’agit bien de réduire les risques d'accidents du travail et de maladies professionnelles et d’en limiter les conséquences. Améliorer les conditions de travail contribue à favoriser le dialogue social au sein de l'entreprise, la prévention contribue également à améliorer l'image de l'entreprise, ce qui peut constituer un facteur d'attractivité.

Les enjeux de la prévention pour l’entreprise

Si le principal enjeu de la prévention est bien la santé des personnes, maîtriser l’environnement de travail souligne aussi l’efficacité de l’entreprise à produire un travail de qualité en limitant les dysfonctionnements ou les interruptions.

L’absence d’une véritable politique en matière de prévention peut également être préjudiciable à l’entreprise en entraînant des coûts importants en termes humains (hospitalisations, incapacités de travail), ou en termes financiers.
 

Tous concernés par la prévention

La prévention des risques professionnels est une obligation réglementaire qui s'impose à l'employeur. La plupart des chefs d’entreprise considèrent qu’elle représente une charge pour l’entreprise. Des études ont pourtant montré que les actions menées en entreprise en faveur de la prévention et de l’amélioration des conditions de travail contribuaient à améliorer l’efficacité de l’entreprise et la qualité de ses prestationsprestationsRemboursement des dépenses de santé ou indemnité forfaitaire servis soit par le régime obligatoire, soit par la Mutuelle au titre de la garantie complémentaire santé. Lire la suite.

L’employeur, les représentants du personnel, les personnels chargés de prévention et les salariés eux-mêmes, sont directement concernés par la prévention. Si les principes généraux de prévention inclus dans le Code du travail permettent de guider l'action menée en entreprise, pour mettre en œuvre une démarche de prévention des risques professionnels, il est nécessaire de s'appuyer sur des méthodes ou des savoir-faire, en interne ou en externe. 
 

Hiérarchiser les risques et prioriser les actions de prévention

La prévention des risques professionnels nécessite un engagement et une volonté forte au sein même de l’établissement. Formalisée au sein d’un document unique, l’évaluation des risques permet de prendre en compte les dimensions techniques, humaines et organisationnelles de l'activité de l'entreprise. L'entreprise doit élaborer des solutions pragmatiques et adaptées, de façon continue, en recherchant à maîtriser le risque à la source.

L’évaluation des risques doit servir à hiérarchiser les risques et à prioriser les actions, elle doit être communiquée aux salariés. Elle peut être utilisée pour former les nouveaux embauchés au poste de travail, mais aussi pour les plans de prévention, les protocoles de sécurité, etc. Le document unique et le plan d’actions doivent bénéficier de mises à jour régulières lors de tout accident du travail ou de modification d’installation ou de modification réglementaire.
 

Une obligation réglementaire et un investissement

La responsabilité de l’employeur est de plus en plus souvent mise en cause devant les tribunaux, tant au plan pénal qu’au plan civil. En cas d’accident grave, l’employeur est responsable de la sécurité des salariés placés sous son autorité, mais aussi vis-à-vis de toute personne qui aura commis une faute personnelle ou une négligence en ne tenant pas compte des consignes et règles de sécurité ou qui aura eu une conduite "dangereuse", sa responsabilité pénale pourra donc être recherchée.

La négligence, la méconnaissance du danger, la non prise de décisions, peuvent conduire à la reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur. L’obligation de sécurité à laquelle est tenu l’employeur est une obligation de résultat : il ne suffit pas qu’il ait tout mis en œuvre pour s’acquitter de son obligation, il doit y parvenir. Indépendamment des questions de responsabilité, l’amélioration des conditions de travail permet d’accroitre la compétitivité des entreprises.
 

Un changement de culture et de comportements

Quelle que soit la taille de l’entreprise, la protection de la santé au travail passe par un ensemble d’actions individuelles et collectives. Pour progresser de façon continue en matière de prévention, les entreprises doivent pouvoir développer un système d’information orienté vers des résultats, et proposer une évaluation des pratiques dans le cadre d’une démarche programmée. Pour concilier prévention et performance, une implication des managers est nécessaire.

Quand on les analyse, on s’aperçoit que la majorité des accidents du travail ont au moins une cause liée au comportement des individus. Pour être efficace, la prévention ne doit pas se limiter à la mise en place de mesures, à l’élaboration d’outils, au respect de règles et obligations, à l’amélioration de moyens matériels ou à la conception des postes de travail : elle doit porter sur un changement de culture et sur un changement de comportements.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Humanis s’engage à vos côtés pour vous aider à respecter vos obligations conventionnelles en tant qu’employeur, en matière de santé et de sécurité au travail, tout en respectant votre budget. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos conseillers qui sauront vous apporter toutes les réponses nécessaires.

 Contactez-nous

Partager cet article :