Les services et les compétences des Esat-Ea évoluent et se diversifient

Humanis a publié le 14 mars dernier son 3ème Baromètre "Osez l’Esat-EA !", éclairage sur la collaboration entre les entreprises et le secteur protégé et adapté. Quels sont les principaux enseignements du Baromètre 2016 ? Comment faire évoluer les perceptions sur le handicap au travail ? Réponses.​

 

Jeanne de France

Jeanne de France, ‎Directrice de la Gestion des Aides individuelles et des Actions Collectives.

Quelles sont les initiatives du Groupe en matière de soutien à l'emploi des personnes en situation de handicap ? 

Nous sommes très engagés en matière d'emploi des personnes en situation de handicap : depuis 2012, nous publions tous les deux ans le baromètre "Osez l'Esat-EA !". Il mesure la perception des entreprises privées de celles du secteur adapté et réciproquement.

L'objectif est multiple : à la fois faire connaître le secteur protégé et adapté, mieux répondre aux attentes de chacun et aider les entreprises à remplir leurs obligations légales en matière d'emploi des personnes en situation de handicap.

Nous participons également à des initiatives qui favorisent l'emploi des personnes en situation de handicap et illustrent le baromètre Osez l'Esat-EA, comme le Free Handi'se Trophy, par exemple. Cet événement, dont nous sommes partenaire solidaire, contribue à faire évoluer les perceptions et le regard autour de la question de l'inclusion des personnes handicapées dans l'emploi : sur un parcours de plus de 700 kilomètres, valides et personnes en situation de handicap avancent ensemble pour arriver à un objectif commun.

 

Le dernier Baromètre Osez l'Esat-EA été publié en mars 2016. Quels sont ses principaux enseignements ?

Ce Baromètre 2016 nous apprend que les entreprises qui ont eu recours aux services des Esat ou EA en sont globalement  très satisfaites : 97 % plébiscitent la qualité du travail, 95 % la réactivité et 98 % d'entre elles souhaitent continuer cette collaboration.

De plus, une évolution significative est à souligner : les entreprises qui ont abandonné le recours aux services du secteur protégé et adapté l'ont fait dans 36 % des cas parce que la production n'était pas adaptée à leurs besoins. Ce taux s'élevait à 49% en 2014. En effet, les services proposés par les Esat ou EA évoluent et se diversifient. De nouveaux secteurs se développent dans le but de mieux répondre aux besoins des entreprises : le phoning, l'événementiel, le traitement de données… ce sont des secteurs innovants. Ceci est très encourageant pour l'avenir.
 

Selon vous, comment faire évoluer les perceptions, les pratiques et le regard porté sur le handicap en général et particulièrement au travail ?

Il faut créer des occasions de rencontre pour combattre les  préjugés. Le Free Handi'se Trophy en est une : la rencontre dans le cadre de cette épreuve sportive fait tomber les notions de différence, déconstruit les stéréotypes et surtout apporte autant aux valides qu'aux personnes en situation de handicap.

En matière d'emploi, chaque entreprise d'au moins 20 salariés est tenue d'employer 6 % de travailleurs handicapés. Souvent, ce pourcentage n'est pas atteint : la moyenne nationale est de 3,9 %. Chez Humanis, nous atteignons 7, 3 %. Les actions d'Humanis incitent les entreprises à développer une politique handicap afin d'en mesurer la vraie richesse.

 

 

Partager cet article :