Compte épargne temps : comment l’utiliser pour sa retraite ?

Plusieurs dispositifs existent pour réduire l’activité des seniors en entreprise en fin de carrière et leur permettre de préparer progressivement leur retraite : retraite progressive, horaires aménagés, compte-épargne temps (CET)… Zoom sur ce dernier point.

Compte épargne temps : comment l’utiliser pour sa retraite ?

Qu’est-ce qu’un compte épargne temps (CET) ?

Il existe plusieurs façons de faciliter le départ à la retraite des salariés en fin de carrière. Les entreprises peuvent négocier avec les partenaires sociaux des accords spécifiques sur le temps de travail des seniors.

Ces accords visent à permettre le départ en retraite anticipée des salariés seniors qui le souhaitent, à travers, notamment, le compte épargne temps (CET).

Le dispositif de compte épargne temps est défini et instauré par convention ou accord collectif d’entreprise ou d’établissement. Il permet aux employés, tout au long de leur carrière, d‘épargner des jours de congé, soit, pour :

  • obtenir une période travail à temps partiel en fin de carrière ;
  • partir plus tôt à la retraite en posant un congé correspondant aux nombre de jours épargnés avant la date de départ effective à la retraite ;
  • se faire indemniser des périodes d’absence ;
  • monétiser ce temps épargné.

 

Pourquoi utiliser le compte épargne temps (CET) ?

Le compte épargne temps est un avantage qui permet aux salariés de cumuler des jours de congé sur un compte d’épargne temps. Ils peuvent ensuite utiliser ce compte, sous certaines conditions, pour bénéficier de temps de travail aménagé, convertir ces jours en argent,  c’est-à-dire monétiser leur CET ou encore se faire indemniser des périodes d’absence.

En fin de carrière, il est particulièrement intéressant d’utiliser son compte épargne temps, soit pour le monétiser, soit pour réduire son temps de travail et préparer progressivement le passage à la retraite. Il est également possible de transférer tout ou partie de son CET sur un plan d’épargne collectif pour la retraite. Dans certains cas, ces versements sont exonérés d’impôts sur le revenu.

Comment utiliser un compte épargne temps pour sa retraite ?

Les conditions d’utilisation du compte épargne temps (CET) varient selon les conventions ou accords collectifs en vigueur dans l’entreprise. Ce sont ces conventions ou accords qui définissent la manière dont les salariés peuvent utiliser ce compte épargne temps.

La convention ou l’accord collectif d’entreprise détermine :

  • les conditions et limites d’alimentation du CET (combien de jours par an, pour quel montant maximum,…) ;
  • les conditions d’utilisation, de liquidation, de transfert du compte épargne temps (à quel moment peut-on le monétiser, dans quelle mesure peut-on réorganiser son temps de travail, que se passe-t-il en cas de changement d’employeur, …).