Retraite complémentaire Agirc, Arrco : vos cotisations et échéances

En tant qu’employeur, vous devez verser des cotisations au titre de la retraite complémentaire pour vos salariés :

  • Au régime Agirc-Arrco pour l'ensemble des salariés du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture, cadres compris.

Cotisations

Le calcul

Les cotisations Agirc-Arrco sont calculées sur les rémunérations brutes versées entrant dans l'assiette des cotisations de la Sécurité sociale.

Le régime Agirc-Arrco définit une assiette de cotisation comportant deux tranches de salaires.

Retrouvez ci-dessous les critères sur lesquels sont basés les calculs de vos cotisations retraite complémentaire Agirc-Arrco.

 

bon a savoir

A partir du 1er janvier 2019, les entreprises peuvent être exonérées des cotisations patronales Agirc-Arrco pour les salariés dont les rémunérations brutes sont comprises entre 1 SMIC et 1,6 SMIC (exonération totale à 1 SMIC, qui s’annule à 1,6 SMIC).

 

 

Le paiement

Pour les entreprises qui sont mensualisées

Le versement de vos cotisations doit être effectif sur le compte de l’institution au plus tard le 25 du mois.

En cas de paiement tardif, des majorations de retard sont appliquées. Leur taux est fixé chaque année par l'Agirc-Arrco. En 2019, le montant minimal mensuel est fixé à 30 €.​

 

Pour les entreprises qui restent en périodicité trimestrielle

Le versement de vos cotisations doit être effectif sur le compte de l’institution les 25 des mois d'avril, de juillet, d'octobre et de janvier.​​

En cas de paiement tardif, des majorations de retard sont appliquées. Leur taux est fixé chaque année par l'Agirc-Arrco. En 2019, le montant minimal trimestriel est fixé à 90 €

Les moyens de paiement

  • Par prélèvement via la DSN ou par Cotizen.
  • Par virement bancaire en indiquant dans le libéllé le Siret, le numéro d'adhérent à l'institution Humanis Retraite Agirc-Arrco et la période de cotisation. 
  • Par carte bancaire via Cotizen.