Retraite et emploi : comment prolonger son activité ?

A l’approche de la retraite, nombreux sont les seniors qui souhaitent prolonger leur activité. Plusieurs mesures permettent aujourd’hui aux entreprises de proposer aux seniors de conserver leur emploi ou de le quitter progressivement. Point sur les différentes possibilités offertes aux entreprises pour conserver les compétences de leurs seniors.

Retraite et emploi : comment prolonger son activité ?

 

La retraite progressive, comment ça marche ?

Prolonger l'activité des seniors, c'est la garantie, pour l'entreprise, de bénéficier de compétences solides et de salariés motivés par leur emploi, qui choisissent de rester plus longtemps en activité.

La retraite progressive permet de préparer petit à petit le départ en retraite d’un salarié et de prolonger son activité au sein de l’entreprise. Avec la retraite progressive, le senior poursuit son activité salariée à temps partiel, tout en commençant à percevoir une partie de sa retraite.

La retraite progressive est un dispositif gagnant-gagnant ! De son côté, le salarié retraité continue à générer de nouveaux droits lors de son temps partiel. L’entreprise, quant à elle, facilite le transfert de connaissances entre les seniors et les nouvelles recrues, valorise les compétences des seniors et aménage la fin de carrière des salariés qui souhaitent bénéficier d’un temps partiel.

Le cumul emploi-retraite, c’est possible ?

Outre le dispositif de retraite progressive, il existe d’autres solutions pour favoriser la prolongation d’activité des seniors et conserver leurs compétences au sein de l’entreprise.

Il est possible au niveau des ressources humaines de favoriser la prolongation d’activité de ces employés proches de la retraite grâce au dispositif de cumul emploi-retraite.

Concrètement, le cumul emploi-retraite (intégral ou libéralisé) est un dispositif ouvert aux retraités ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite, remplissant les conditions d’âge et de durée d’assurance.

Seule réserve : les seniors doivent avoir liquidé l’ensemble de leurs pensions des régimes de retraite obligatoires de bases et complémentaires. Ils ont ensuite la possibilité de cumuler pension de retraite et salaire.

Le dispositif du cumul emploi-retraite peut, par exemple, être proposé aux salariés en fin de carrière afin de conserver les compétences particulières sur un poste et d’optimiser la gestion des charges de travail entre les équipes en attendant le recrutement de nouveaux salariés.

BON A SAVOIR

Il existe également un dispositif de cumul emploi-retraite partiel (ou plafonné) si le retraité ne remplit pas les conditions pour bénéficier du cumul emploi-retraite intégral (ou libéralisé).

En savoir plus

 

Retraite et emploi : la surcote, qu’est-ce que c’est ?

Le travail des seniors comporte de nombreux avantages pour les entreprises : maintien des compétences, transfert de connaissances, valorisation des expertises … Plusieurs dispositifs permettent de faciliter la prolongation d’activité pour les seniors avant la retraite.

Le dispositif appelé surcote est l’une des solutions à envisager pour maintenir un salarié en fin de carrière en emploi dans l’entreprise. La surcote fonctionne comme une majoration qui viendrait augmenter le montant de la retraite des salariés en question. Cette règle est appliquée lors du maintien dans l’emploi des salariés qui décident de poursuivre leur activité après l’âge légal de départ à la retraite et après avoir validé tous les trimestres nécessaires à l’obtention de leur retraite à taux plein. Cette solution est utile pour maintenir dans l’emploi des salariés indispensables à l’entreprise sur une période donnée.

Emploi et retraite : quelles actions mettre en place ?

Pour favoriser le maintien dans l’emploi des seniors et valoriser leurs compétences, des actions simples peuvent être mises en place au sein de l’entreprise :

  • Communiquer : pour que les seniors puissent bénéficier des services qui leur sont proposés pour prolonger leur activité salariée, il est nécessaire de les en informer. Plusieurs supports et canaux de communication peuvent être privilégiés : mails ciblés, journaux internes et intranet, entretiens avec les managers ;
  • Développer des aménagements spécifiques aux seniors : pour valoriser le maintien dans l’emploi et motiver les seniors, il est également possible, outre les dispositifs existants, de développer des aménagements attractifs pour ces salariés en fin de carrière : aménagement du temps de travail, développement du télétravail, modification des horaires…