Culture d'entreprise

"Faire vivre la culture d’entreprise d’Humanis"

Interview de Ludovic Lézier, Directeur des Ressources Humaines.

Mettre l’humain au cœur

Ludovic Lézier - DRH groupe Humanis

 

Faire vivre la culture d’entreprise d’Humanis au rythme des valeurs du Groupe, mettre l’humain au cœur de chaque action, accompagner chaque salarié et préparer l’avenir : Ludovic Lézier, Directeur des Ressources Humaines d’Humanis, développe au quotidien sa philosophie des Ressources Humaines du Groupe.

 

Comment se concrétisent les valeurs d’Humanis en interne ?

"L’une de mes missions est de faire vivre la culture d’entreprise d’Humanis au rythme des valeurs du Groupe : Ambition, Engagement et Partage.

Notre action prioritaire consiste à devenir un véritable partenaire du développement d’Humanis : nous accompagnons les managers, l’évolution des métiers, de l’organisation et donc les hommes et les femmes du Groupe, en faisant en sorte de répondre à l’exigence de satisfaction de nos clients tout en tenant compte de l’impératif de bien-être de nos salariés. Il s’agit de relever le défi de la performance, avec une volonté farouche de mettre l’humain au cœur de nos dispositifs."

 

Qui sont les salariés d’Humanis ?

"L’un des aspects qui marque le rapport d’étonnement des personnes nouvellement recrutées est la fidélité et l’engagement des collaborateurs au Groupe.  Nous constatons à la fois un attachement et un engagement très forts. Nous connaissons plusieurs révolutions, organisationnelles, technologiques, règlementaires, et chacun les accepte en montrant de réelles qualités d’adaptation.

Il y a une forme de fierté à réaliser des missions d’intérêt générales, ou à proposer des services d’aides à la personne. Nous sommes un organisme paritaire, et nous œuvrons dans le sens des aspirations sociétales qui émergent autour de l’utilité sociale. Cela crée un attachement fort, qui fait partie de nos gènes."

 

Comment concrètement accompagnez-vous les salariés d’Humanis ?

"Nous travaillons dans une logique d’accompagnement et d’incitation à la mobilité. Nous avons l’avantage d’être un grand Groupe, offrant des opportunités en termes d’évolution de carrière à nos collaborateurs, y compris par notre présence sur trois grands bassins d’emploi.

Nous avons récemment signé un accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières, dit "GPE2C", qui propose une palette complète de dispositifs et d’accompagnement autour de la mobilité, qu’elle soit fonctionnelle ou géographique.

Toute mobilité se fait sur la base du volontariat. Nous avons renforcé les outils qui permettent à chacun de construire son évolution professionnelle au sein du Groupe, et ce avec plus ou moins d’accompagnement.

L’accompagnement nous est cher : 95 % des salariés bénéficient d’un entretien personnel chaque année, et nous avons instauré plusieurs types d’aide à la mobilité. Des plans d’accompagnement individuel sont mis en place pour la mobilité fonctionnelle, avec des droits de retour. Nous proposons également des périodes d’immersion, des "Vis ma vie", pour tester de nouveaux postes. Et pour ceux qui ne trouveraient pas au sein du Groupe une opportunité répondant à leurs aspirations professionnelles, nous assurons une sécurisation des mobilités externes sous certaines conditions."

 

Humanis est-elle déjà une entreprise "de demain" ? 

"Nos principes d’action en Ressources Humaines se basent sur  la confiance. En communiquant, en étant transparents, en mettant en place des dispositifs innovants et en respectant nos engagements, nous créons un climat qui permet à tous de se préparer aux nouvelles évolutions. Par exemple, Nous avons mis fin aux plages fixes : ce sont les collaborateurs qui définissent leurs propres horaires avec leurs managers dans une logique de continuité de service.

Un observatoire paritaire de l’emploi au sein d’Humanis nous permet de partager avec les partenaires sociaux notre politique d’accompagnement. Nous avons notamment identifié des métiers émergents et en développement, ouvrant ainsi des perspectives d’emploi pour les collaborateurs qui peuvent alors anticiper leur évolution de carrière. Ce sont des métiers liés à la gestion des risques, au marketing, au commerce ou, bien sûr, à la digitalisation.

L’innovation est d’ailleurs un sujet très partagé et auquel toutes les directions contribuent. Nous l’incitons en interne, avec par exemple des "Challenges de l’Innovation", et nous allons développer un vaste projet autour de la culture du digital afin que chacun  soit en capacité d’être un acteur de la transformation numérique du Groupe."

 

Cette culture collaborative, liée au numérique, existe-t-elle chez Humanis ?

"Bien sûr, nous travaillons sur la transversalité, le partage et le collaboratif. Nous avons mis en place des réseaux apprenants, ainsi que du co-développement où des managers de proximités trouvent, entre pairs, des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent.

Nous effectuons également un travail auprès des managers, afin que l’écoute et le dialogue soient réellement pris en compte dans les postures de chacun. Nous voyons les managers comme des animateurs/développeurs de solutions plutôt que comme des chefs de service. C’est une priorité en 2016."