Cumul emploi-retraite : être retraité et travailleur indépendant

Vous envisagez de prendre votre retraite mais souhaitez poursuivre votre activité ? Vous percevez votre retraite et voulez reprendre une activité artisanale ou commerciale ? Le cumul-emploi retraite est fait pour vous ! Découvrez quelles sont les conditions applicables à ce statut.Cumul emploi-retraite : être retraité et travailleur indépendant

Quand retraite rime avec activité non salariée

Comment bénéficier du cumul emploi-retraite ?

Il est possible de travailler en cumulant revenus professionnels et pensions de retraite (de base et complémentaire), sous certaines conditions. C’est le cumul emploi-retraite.

Deux dispositifs existent : 

1. le cumul emploi-retraite libéralisé : permet de cumuler la pension de retraite et le revenu professionnel d’indépendant sans limite de plafond. Pour y prétendre, il faut :

  • être en mesure de bénéficier d’une retraite à taux plein (avoir atteint l’âge minimum pour partir à la retraite et validé le nombre nécessaire de trimestres ou avoir atteint l’âge permettant de bénéficier d’une retraite à taux plein automatique soit 67 ans pour les assurés nés à partir de 1955),
  • avoir liquidé toutes ses pensions de retraite (de base et complémentaire, en France et à l’étranger).

 

2. le cumul emploi-retraite plafonné :  si les conditions pour bénéficier du cumul emploi-retraite libéralisé ne peuvent être remplies, permet de cumuler revenu professionnel d’indépendant et pension de retraite si ce revenu ne dépasse pas, pour l’année 2018 :

  • 39 732 € (plafond annuel de la Sécurité sociale) pour une activité exercée dans une ZRR (zone de revitalisation rurale) ou dans un quartier prioritaire de la politique de la ville,
  • 19 866 € (moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale) pour les autres zones.

 

Si le plafond est dépassé, l’assuré est tenu d’en informer la caisse en charge du service de la pension de retraite, lequel réduit cette pension à due concurrence.

A NOTER

Le montant du plafond de la Sécurité sociale est revu tous les ans par voie réglementaire.

 

Pour reprendre une activité dans le cadre du cumul emploi-retraite, il faut, par principe, cesser toute activité professionnelle. Toutefois, les travailleurs non salariés (artisans, commerçants, professions libérales,…) peuvent percevoir leur pension de retraite tout en continuant d'exercer leur activité indépendante. Ils doivent alors se rapprocher de la Sécurité sociale pour les indépendants pour demander à bénéficier du cumul emploi-retraite.

Lire également : 

 

Cumul emploi-retraite : quels impacts sur la retraite complémentaire et les droits à la retraite ?

Le régime de retraite complémentaire des indépendants est soumis aux mêmes règles que le régime de base des indépendants :

  • cumul emploi-retraite libéralisé : la pension de retraite complémentaire est versée en totalité,
  • cumul emploi-retraite plafonné : la pension de retraite complémentaire est versée tant que les plafonds ne sont pas dépassés. A défaut, elle est réduite à due proportion.

 

La poursuite ou la reprise d’une activité ne permet plus d’obtenir de nouveaux droits de pension, dans n’importe quel régime, à partir du moment où la première pension de retraite de base a été obtenue.

Cependant, il existe quelques exceptions :

  • justifier d’une première pension de retraite de base versée avant le 1er janvier 2015,
  • bénéficier d’une pension de retraite progressive.

Cumul emploi-retraite : un avantage pour les retraités et les entreprises

Baisse de revenus, perte de pouvoir d'achat lors du passage à la retraite, volonté de garder une activité,… de nombreuses raisons conduisent les retraités à chercher un nouvel emploi.

En parallèle, les besoins des entreprises s’intensifient. Elles sont de plus en plus nombreuses à devoir recourir de façon ponctuelle à une expertise pointue… qu’elles trouvent souvent auprès des retraités ! Leurs compétences techniques et leur expérience sont particulièrement appréciées des employeurs.

Pour le jeune retraité, le cumul de la retraite avec l'exercice d'une activité professionnelle indépendante offre l'avantage de maintenir une activité professionnelle à son rythme et de compléter ses revenus.

La retraite, une étape qui se prépare

Connaissez-vous le contrat d'épargne retraite Madelin ?

Fonctionnant comme un contrat d'épargne, ce contrat vous permet d’effectuer des versements tout au long de votre vie active. Les sommes versées sont ensuite investies dans des fonds et des actions proposés par le contrat.

Découvrez l’offre Humanis