Auto-entrepreneurs, indépendants : RSI et "mutuelle santé"

Le régime de l'auto-entrepreneur, créé en 2009, permet à toute personne, quel que soit son statut (salarié, étudiant, retraité, sans emploi) de gérer une activité de façon indépendante.

Dans le cadre d'une activité, le statut d'autoentrepreneur impose de vous acquitter de vos cotisations sociales et fiscales auprès du RSI (Régime sociale des indépendants). Ces cotisations entraînent notamment l'ouverture de vos droits au régime obligatoire de l'Assurance maladie.

La couverture santé de l'auto-entrepreneur (RSI) est-elle suffisante ? Quel est l'intérêt d'une “mutuelle santé” autoentrepreneur ?

Auto-entrepreneur

 

Le RSI : la couverture santé des auto-entrepreneurs

L'auto-entrepreneur bénéficie de la même protection sociale que les professions indépendantes. Affilié au RSI, l'autoentrepreneur, comme l'entrepreneur indépendant, bénéficie du remboursement de l'ensemble des frais médicaux liés à la maladie et à la maternité. La base de remboursement étant identique à celle du salarié, base tarif conventionnel.

Cependant, contrairement au régime généralrégime généralDans le système de sécurité sociale, c'est à l'origine le régime de protection sociale des salariés : vieillesse, famille, maladie, accidents du travail et maladies professionnelles. Au régime géné... Lire la suite de l'Assurance Maladie pour les salariés, l'auto-entrepreneur ne peut pas prétendre, en cas de maladie, au versement d'indemnités journalières dans sa première année d'activité. Il doit justifier, au minimum, d'une année de cotisationcotisationSomme dont doit s’acquitter le souscripteur d’un contrat en contrepartie du ou des risques pris en charge par l’organisme assureur. Lire la suite au RSI.

Mutuelle santé auto-entrepreneurs et indépendants

Le rôle premier d'une mutuellemutuelleGroupement à but non lucratif qui, essentiellement au moyen des cotisations des membres, se propose de mener dans l'intérêt de ceux-ci une action de prévoyance, de solidarité et d'entraide. Lire la suite, pour les auto entrepreneurs, pour les indépendants ou tout autre régime, est de compléter les remboursements du régime obligatoire, voire de prendre en charge certains actes non considérés par l'Assurance Maladie.

Selon le contrat souscrit, les prestationsprestationsRemboursement des dépenses de santé ou indemnité forfaitaire servis soit par le régime obligatoire, soit par la Mutuelle au titre de la garantie complémentaire santé. Lire la suite et les garanties des mutuelles santé auto-entrepreneur, sont différentes.
Il est donc primordial d'évaluer ses besoins de santé notamment en matière d'optique et dentaire, secteurs généralement peu ou non couverts par le régime obligatoire d'Assurance Maladie. Il en est de même pour les dépassements d'honoraires des médecins et spécialistes, ainsi qu'en cas d'hospitalisation, des médecines douces...

La mutuelle Humanis propose des solutions adaptées aux auto-entrepreneurs répondant au mieux à chacun de leurs besoins et leur permettant de se consacrer à 100% à leur auto-entreprise, sans se soucier de leurs frais de santé en cas de pépin.

On parle couramment de "mutuelle santé" mais le terme exact est "complémentaire santécomplémentaire santéOrganisme proposant une couverture santé qui vient en complément des garanties du régime obligatoire. Lire la suite" lorsque l'on parle d'un contrat proposé par un organisme assureur (mutuelles, assurances ou institutions de prévoyanceprévoyanceEnsemble des garanties liées aux risques d’accident, de maladie (maladie, invalidité, dépendance ...) ou de vie (décès). Ces garanties prévoient des prestations en sus de celles versées par le régi... Lire la suite) qui vient en complément des remboursements de l'Assurance maladie, afin d'assurer une meilleure prise en chargeprise en chargeDocument qui vous est remis permettant une avance des frais dans le cadre d’une hospitalisation. Lire la suite des soins de santé. Le terme "mutuelle" au sens propre désigne en effet l'un des organismes assureurs pouvant proposer les complémentaires santé.

Partager cet article :