​​TNS et professionnels indépendants: comment préparer sa retraite ?

Au moment du départ à la retraite, la perte de revenus est bien réelle pour les professionnels indépendants et les Travailleurs Non Salariés (TNS). Les chefs d'entreprise, artisans, commerçants, agriculteurs et libéraux qui dépendent du Régime Social des Indépendants (RSI) et de l'URSSAF peuvent prendre les devants dès aujourd'hui afin d'assurer au mieux leur quotidien après leur cessation d'activité.

Préparer retraite

Retraite des TNS et des indépendants : les chiffres parlent

Concrètement, 54 % des professionnels indépendants estiment ne pas bénéficier d'une couverture suffisante pour préparer leur retraite. Une étude IFOP de 2012 révèle que le taux de remplacement s'élève à 60 % pour un cadre, alors que la retraite d'un TNS (Travailleur Non Salarié) ne représente que 41 % de son salaire brut en activité.

Avec une espérance de vie qui augmente, une pension retraite qui demeure insuffisante pour couvrir tous leurs frais et l'envie de maintenir un certain niveau de vie, les professionnels indépendants et les travailleurs non salariés doivent envisager des solutions qui leur garantiront des revenus complémentaires.

Contrats Madelin : des solutions pour préparer la retraite des indépendants

Depuis 1994, la loi Madelin permet aux indépendants d'améliorer leur protection sociale en matière de prévoyance, de santé et leur offre une couverture en cas de perte d'emploi. Cette loi permet également aux travailleurs indépendants et aux TNS de se constituer une retraite complémentaire.

Ces contrats permettent :

  • de bénéficier d'avantages fiscaux tout en étant encore en activité;
  • de percevoir des revenus à vie une fois à la retraite.

 

Les déductions et les avantages fiscaux proposés par les contrats Madelin leur assurent ainsi une retraite sereine.

Le saviez-vous ?

Pour bénéficier d'un complément de revenu régulier une fois à la retraite, il est fortement conseiller d'épargner pour sa retraite. D'autant plus que les cotisations sont déductibles fiscalement sous certaines conditions. Plus le travailleur indépendant est fiscalisé, plus le dispositif est intéressant.

En savoir plus sur Radiance Humanis Retraite Pro

 

Comment sont calculés ces avantages fiscaux ?

 

Le plafond de déduction fiscale se calcule en fonction du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) et-ou du revenu ou rémunération de gérance.
Fixé à 39 228€ en 2017, ce plafond est valable tant pour le conjoint exploitant qui dirige l'entreprise et en tire des bénéfices en tant que TNS, que pour son conjoint collaborateur (marié ou pacsé) avec lequel il travaille bénévolement et de manière régulière au sein de la société.

2 cas de figure sont envisageables :

  • Si le revenu imposable du TNS ou du professionnel indépendant est inférieur au PASS, l'enveloppe fiscale représente alors 10 % du plafond.
  • Si le revenu imposable représente 1 à 8 fois le PASS, l'enveloppe fiscale s'élèvera à 10 % du revenu imposable + 15 % de la part du revenu au dessus du PASS.

 

Concrètement, si vous avez déclaré 25 000 € de revenus en 2016, vous êtes dans le premier cas et toucherez donc 3 922,80 € pour cette année.
Si vous déclarez 72 000 € (2ème option), l'enveloppe fiscale représentera 10 % de 72 000 € et 15 % de 34 452 € (72 000 € - le PASS), soit 12 367,80 €.

Il existe également différents types de contrats d'épargne retraite Madelin pour les indépendants et les travailleurs non salariés.

En parallèle, les rentes viagères sont soumises à l'impôt, avec 10 % d'abattement plafonné à 374 € et 3 660 € par foyer, en incluant les pensions de retraite obligatoires.

Partager cet article :