Création d'entreprise à l'étranger : ce qu'il faut savoir

Et si expatriation rimait avec entrepreneuriat ? Parmi les expatriés Français à l’étranger, il y a environ 10 % d’entrepreneurs. L’aventure vous tente ? Retrouvez nos conseils pour se préparer à créer son entreprise à l’étranger.

Création d'entreprise à l'étranger : ce qu'il faut savoir

Pourquoi créer son entreprise à l’étranger ?

De plus en plus de Français semblent tentés par l’idée de sauter le pas. Environ 250 000 d’entre eux auraient déjà créé leur entreprise à l’étranger. Au-delà de l’expatriation souhaitée par ces entrepreneurs, le changement de cadre de vie et l’ouverture à une nouvelle culture, quels sont les avantages de la création d’entreprise à l’étranger plutôt qu’en France ? Fiscalité avantageuse, démarches simplifiées et plus rapides, main d’œuvre moins chère, marché en expansion et besoin localisé… Les raisons peuvent être multiples et dépendent des pays choisis.

La création d’entreprise en chiffres

D’après l’Insee, environ 554 000 entreprises ont été créées en France en 2016. C’est 6 % de plus qu’en 2015. Les créations d’entreprises individuelles classiques et de sociétés augmentent de 10 %, tandis que celles des micro-entreprises stagnent (- 0,3 %). Seules 4 % d’entre elles emploient des salariés lors de leur création.  L’âge moyen des créateurs d’entreprise est de 37 ans. 40 % d’entre eux sont des femmes.  

 

Les pays les plus accueillants pour les entrepreneurs

Certains pays sont plus "entrepreneurs-friendly" que d’autres. La Banque mondiale a publié un classement des pays les plus attractifs, le Doing Business 2017. Dans l’ordre : 

  • Nouvelle-Zélande
  • Singapour
  • Danemark
  • Hong-Kong
  • Corée du Sud
  • Norvège
  • Royaume-Uni
  • Etats-Unis
  • Suède
  • Macédoine

 

Une fiscalité avantageuse pour les créateurs d’entreprise, la facilité et la rapidité à réaliser les démarches administratives, les infrastructures adaptées sont autant de points communs à tous ces pays.
 

Les critères à prendre en compte

Plusieurs critères sont déterminants pour un entrepreneur qui cherche sa destination idéale : 

  • Le cadre juridique : Quelles sont les démarches à effectuer ? Quels sont les délais ? Selon les pays, la création d’une entreprise peut prendre entre quelques jours et plusieurs semaines  
  • Le cadre fiscal : l’obtention de prêt est-il facilité ? La liberté de circulation des capitaux est-elle réglementée ? Autant de points qui seront importants au moment de financer son projet
  • Le potentiel du marché : Quelles sont les habitudes de consommations locales ? Le pays choisi est-il en pleine croissance ? 
  • Le cadre de vie : climat, nourriture, infrastructures, stabilité politique… pour réussir son entreprenariat comme son expatriation il faut avant tout se sentir bien là où l’on va !

Une règle d’or : l’organisation

Il faut avoir en tête que  chaque pays aura son cadre particulier : certains imposent de passer par un expert-comptable pour régler les formalités, d’autres exigent de conclure un partenariat avec des locaux, il faut parfois pouvoir justifier d’un capital ou d’un dépôt de garantiegarantieEngagement pris par l’organisme assureur de couvrir un risque en contrepartie d’une cotisation convenue d’avance. Lire la suite. Pour ne pas être pris au dépourvu, renseignez-vous bien une fois le pays choisi. 

 

L’assurance santé quand on crée son entreprise à l’étranger

Comme tout Français de l’étranger, les entrepreneurs doivent souscrire une assurance s’ils veulent conserver la protection sociale à la française. La Caisse des Français de l’Etranger (CFE), permet de conserver ses droits tout en vivant à l’étranger. Elle fonctionne comme la sécurité socialesécurité socialeInstituée par l’ordonnance du 4 octobre 1945, la Sécurité sociale est la clé de voûte du système de protection sociale français. Ensemble composé d’établissements publics sous tutelle du ministère ... Lire la suite, et ne prend donc pas en charge tous les frais de santé. Pour être protégé, il est conseillé de souscrire en plus à une complémentaire santé, prévoyance, vieillesse conçue pour les expatriés et résidents hors de France.

Partager cet article :