Vivre à Lisbonne : les avantages, les inconvénients

Vivre à Lisbonne, que l’on soit un couple de retraités ou une famille avec enfants, est une aspiration que l’on retrouve de plus en plus fréquemment. À raison ? Comme partout, avantages et inconvénients accompagnent un tel choix de vie, même si le charme de la capitale lusophone semble bel et bien irrésistible…

Vivre à Lisbonne : les avantages, les inconvénients

Vivre à Lisbonne : qu’y trouvera-t-on ?

Partir vivre à Lisbonne, c’est tout d’abord rejoindre une capitale : principale ville du Portugal, elle compte plus de 500 000 habitants, l’agglomération en totalise près de 3 millions. Question taille, ce serait donc l’équivalent, quoiqu’elle soit moins dense plus et étendue, d’une ville comme Lyon. Plus du tiers du PIB portugais est réalisé dans cette aire métropolitaine, qui est parmi les vingt plus riches du continent européen.

Comme toute capitale, l’offre culturelle y est riche : la programmation théâtrale dense, celle cinématographique (de la Cinémathèque au cinéma de centre commercial) également, et de nombreux concerts, expositions et évènements culturels rythment les mois lisboètes. Les très appréciées fêtes des Santos populares, qui s’étalent sur tout le mois de juin, représentent l’acmé de cette activité. La ville compte également deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La qualité de vie est peut-être la raison numéro 1 d’une installation à Lisbonne, que l’on considère volontiers comme une "capitale à taille humaine", agréable et au niveau d’ensoleillement similaire à celui de Nice, même s’il y pleut, en volume, plus qu’à Paris.

bon à savoir

Quand vous partez à l’étranger, vous perdez votre protection sociale française. Pour pouvoir vivre pleinement votre expatriation, il est important de bien préparer son voyage et de penser tout particulièrement à sa couverture santé. En effet, en fonction de votre pays de destination, les frais médicaux peuvent être beaucoup plus élevés qu’en France. Souscrire une assurance qui allie garanties adaptées aux particularités du pays et à vos besoins est donc essentiel.

Découvrir notre offre dédiée aux expatriés.

 

Coût de la vie à Lisbonne : avantages et inconvénients

Capitale oblige, le coût de la vie est bien plus élevé à Lisbonne que dans le reste du Portugal, mais les principales dépenses restent accessibles. S’agissant de l’immobilier, les prix varient énormément d’un quartier l’autre, et augmentent de manière continue depuis plusieurs années, mais il faudra compter en tout cas pas moins de 700 euros et jusqu’à 1 000 euros par mois pour un appartement d’une voire deux chambres. Pour s’alimenter, un restaurant de quartier coûtera une dizaine d’euros, tandis que les produits de première nécessité sont environ 20 à 30% moins chers qu’en France, la différence étant moins nette pour certains produits frais. Les transports publics (forfaitforfaitMontant défini exprimé en euros couvrant de façon forfaitaire une prestation. Le forfait s’entend par bénéficiaire et par an, dans la limite des frais réellement engagés. Lire la suite mensuel d’une trentaine d’euros), qui sont développés et relativement efficaces, tout comme les sorties loisirs, sont également très accessibles.

En ce qui concerne les télécommunications et les charges de son appartement (en particulier l’électricité), les prix sont en revanches similaires voire plus élevés qu’en France. C’est aussi le cas de l’essence. Une famille avec deux enfants dépensera au total environ 3 000 euros par mois, contre 1 500 à 2 000 euros pour un couple de retraités. Une règle générale est que plus on s’approche du centre historique, très recherché, plus ces prix moyens augmentent.

A noter : 

 

Pour éviter les mauvaises surprises…

Vivre à Lisbonne, c’est aussi côtoyer beaucoup de Français : outre le tourisme, on compte environ 30 000 Français résidant au Portugal, pour une grande majorité d’entre eux à Lisbonne. La vie "pour les étrangers" y est donc particulièrement bien développée, y compris dans l’enseignement (il existe un lycée français), les crèches, etc. La recherche d’un emploi, localement, demandera bien souvent la maîtrise de la langue, même si de nombreuses entreprises et institutions françaises sont installées à Lisbonne.

Administrativement et fiscalement, une certaine complexité peut être observée, en particulier pour les retraités, mieux vaut donc bien être accompagné dans toute démarche d’installation.

Enfin, le système de santé portugais est considéré comme "à deux vitesses", schématiquement, une médecine privée, onéreuse, s’opposant à une médecine publique, accessible mais qui invite à beaucoup de patience.

Partager cet article :