Voter depuis l’étranger : quelles élections ? comment faire ?

Voter en France lorsque l’on est citoyen français domicilié à l’étranger est bien évidemment un droit. Dans la pratique, il s’applique différemment selon que l’on parle des élections nationales, pour lesquelles il faut s’inscrire sur les listes consulaires, ou bien des élections locales.

Voter depuis l’étranger : quelles élections ? comment faire ?

Voter depuis l’étranger aux élections locales

On entend par élections locales les élections municipales, les élections départementales et les élections régionales. Pour voter à ces trois élections, la procédure et les règles sont les mêmes et, de manière générale, lorsque l’on réside à l’étranger, il suffit d’être citoyen français inscrit sur les listes électorales pour y participer.

 

S’inscrire sur une liste électorale : oui, mais laquelle ?

Les Français résidant à l’étranger peuvent voter à une élection locale s’ils ont un domicile ou une résidence dans une commune française (ou qu’ils y paient des impôts locaux depuis cinq ans au moins). À défaut, s’ils sont inscrits sur liste consulaire (voir plus bas), ils ont le droit voter depuis d’autres communes : celle de leur naissance (ou de la naissance de leurs enfants), celle de leur dernier domicile (s’ils y ont vécu au moins six mois) ou dans la commune où est inscrit un enfant, un parent ou leur conjoint(e). 

 

Comment voter, concrètement ?

Pour ces élections, les Français de l’étranger ne peuvent pas voter depuis leur pays à l’étranger. Il leur faudra soit se déplacer au bureau de vote de la commune où ils sont inscrits, soit établir une procuration. Dans ce dernier cas, la procuration doit être donnée à quelqu’un qui est aussi inscrit dans cette commune.

 

Voter depuis l’étranger à la présidentielle, aux législatives, aux européennes et à un référendum

Pour ces trois types d’élections, les Français de l’étranger peuvent voter :

  • soit depuis la France, s’ils sont inscrits uniquement sur une liste électorale en France
  • soit depuis leur lieu de résidence, s’ils sont inscrits sur liste consulaire

 

Pour s’inscrire sur liste consulaire, c’est-à-dire être inscrit au "registre des Français établis hors de France" et ne pas s’opposer à cette inscription, il suffit d’aller sur ce site Internet ou de se rendre au consulat ou à l’ambassade locale muni d'une pièce, d’une photo d’identité et d’un justificatif de résidence. Le vote, dans ce cas, a lieu au bureau de vote local ou par procuration donnée à un citoyen inscrit sur la même liste consulaire.

Reste toujours la possibilité de ne pas s’inscrire sur liste consulaire et de voter en France, dans les mêmes conditions que pour les élections locales. 

Enfin, l’inscription sur liste consulaire permet de participer à l’élection des conseillers consulaires, également au suffrage universel. Le vote, dans ce cas, a lieu uniquement sur place.
 

bon à savoir : Les conseillers consulaires, kézako ?

Les conseillers consulaires sont 443 élus qui représentent les Français dont la résidence est établie à l’étranger et inscrits sur les listes auprès des ambassades et consulats. Durant leur mandat, qui a une durée de six ans, ils peuvent être consultés par ces citoyens et participent à l’élection des sénateurs des Français de l’étranger. Ils se réunissent, deux fois par an, en conseil consulaire, et 90 d’entre eux sont également membres de l’Assemblée des Français de l’étranger.

 

 

La présidentielle chez les Français de l’étranger : participation faible mais en hausse

En 2017, seuls 43,83% des Français résidants à l’étranger et inscrits sur liste consulaire ont voté au premier tour de l’élection présidentielle, contre 75,77% des Français en moyenne. Au deuxième tour, cette proportion était stable, avec 43,93%. En 2007 et 2012, cette participation était légèrement plus faible, avec respectivement 40,30% et 39,07% de votants parmi les inscrits. 
 

Partager cet article :