Réseaux sociaux : les réflexes pour protéger sa e-réputation

Près d’un humain sur deux utilise les réseaux sociaux, parfois au quotidien. Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, Snapchat … les réseaux évoluent constamment et nous ne maîtrisons pas toujours leurs codes. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il faut apprendre à protéger ses données personnelles à travers quelques réflexes simples.

Réseaux sociaux : les bons réflexes pour protéger sa e-réputation

Réseaux sociaux : tour d’horizon

D’après les derniers chiffres, 40 % de la population mondiale utiliserait les réseaux sociaux. Les plus importants sont :

  •  Facebook : avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois et 1,3 milliards par jour, c’est le premier et le plus important réseau social au monde. Lancé en 2004 aux Etats-Unis, Facebook met en contact les utilisateurs du monde entier. Il est possible d’y partager ses photos, ses états d’âmes, des contenus mais aussi d’échanger via une messagerie privée. Près de 6 millions d’annonceurs y sont présents.
  • Youtube : avec 1,5 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois et 1 milliard d’heures de vidéos visionnées chaque jour, Youtube n’était pas à proprement parler un réseau social lors de sa sortie en 2005, mais a implémenté des fonctionnalités sociales depuis. Youtube est un service d’hébergement des vidéos de Google. Il permet de visionner des vidéos en ligne et, récemment, de communiquer entre les différents utilisateurs via des partages de liens, de GIF, etc.
  • Instagram : avec 800 000 millions d’utilisateurs actifs par mois et 500 000 millions par jour, Instagram séduit aussi les annonceurs qui sont 2 millions à être présents sur le réseau. Instagram permet de partager ses photos et vidéos embellies grâce à des filtres et reliées entre elles grâce à des hashtags.

 

Un problème de confiance

Qu’en est-il de l’utilisation de ces réseaux en France ? D’après une étude Credoc, les Français sont parmi les Européens les moins présents sur les réseaux sociaux. Parue fin 2017 sur l’utilisation du numérique en France, l’étude montre que les personnes interrogées voient la protection des données comme un frein à l’usage d’internet et en particulier des réseaux sociaux (33%). Les 18-24 ans, pourtant nés avec le numérique, sont les plus inquiets (40 %). En général, ils sont 75 % à déclarer ne pas faire confiance aux réseaux sociaux.

 

Réseaux sociaux : les bons réflexes

Comment profiter des réseaux sociaux sans risque ? Il existe des astuces pour protéger ses données personnelles sur les réseaux sociaux. C’est tout simple : il suffit de se rendre dans les paramètres de l’application ou du site web et de gérer ses préférences de confidentialité et de partage d’information. Vous pouvez ainsi choisir qui peut voir vos publications, quelles publications vous souhaitez voir et ne pas voir, qui peut ou ne peut pas vous ajouter dans son cercle d’ "amis" ou de "followers" et si vous souhaitez laisser la possibilité à des personnes de vous identifier sur des photos, etc. Il est également possible de contrôler les informations que vous laissez ou non au réseau social : géolocalisation, données personnelles, etc. Nous vous conseillons dans tous les cas de mettre votre profil en mode ‘privé’ de façon à ce que vous puissiez contrôler qui a accès à vos informations afin de vous protéger.

Que faire en cas de harcèlement ?

En cas de tweet ou de post Facebook insultant, vous pouvez le signaler au réseau social qui supprimera la publication. Une fonction toute simple le permet en bas de chaque post. Si le harcèlement continue, il est possible de faire appel à la justice. Deux cas de figure :

  •  Si vous connaissez l’identité du harceleur : votre avocat pourra envoyer une notification pour faire cesser les harcèlements et éventuellement aller devant la justice.
  • Si vous ne connaissez pas l’identité du harceleur : une demande express du juge pourra être faite au réseau social afin de révéler l’identité de la personne qui sera poursuivie en justice.

 

Bon à savoir

Usurpation d’identité, atteinte à l’intégrité de votre personne sur Internet (e-réputation), harcèlement,...

Avec la Protection juridique de Radiance Groupe Humanis, bénéficiez d’un ensemble de services pensés pour vous accompagner quel que soit le problème.

Découvrez notre offre