​Les différents avantages de l'assurance-vie

L'assurance vie est un dispositif d'épargne relativement apprécié et plébiscité par les français. En effet, les avantages que présente la souscription à une assurance vie sont multiples. Une assurance vie peut notamment permettre de se constituer une épargne pour un projet ou pour la retraite en bénéficiant d'avantages et d'options intéressantes ou encore de léguer plus aisément son capital à ses bénéficiaires.

 

L'avantage principal de l'assurance vie : une transmission du capital facilitée

L'un des principaux avantages de l'assurance vie réside dans la possibilité de transmettre son capital tout en bénéficiant d'avantages fiscaux significatifs. En effet, le capital d'une assurance vie n'entre pas dans le cadre d'une succession (dans la limite de certains plafonds).

Concernant les sommes d'argent versées par l'assuré défunt avant ses 70 ans :

  • les sommes versées par le souscripteur défunt sont exemptes d'impôts jusqu'à 152 000 € par bénéficiaire désigné et ne sont taxées que de 20% au-delà. Cette taxe s'élève à 25% sur la fraction des sommes supérieures à 902 838 €. Malgré cette taxation l'avantage va tout de même à l'assurance vie par rapport au montant des droits de succession prélevés par l'État hors dispositif.

Concernant les sommes versées par le défunt après ses 70 ans :

  • il n'y a pas d'impôts sur les intérêts qui ont été générés par le contrat d'assurance vie
  • jusqu'à 30 500 € de sommes versées, aucune imposition n'est appliquée. Au-delà, les sommes versées sont soumises aux droits de succession et la taxe est modulée en fonction du lien de parenté du bénéficiaire avec le défunt

 

Bon à savoir

Depuis le mois d'août 2007, lorsque les bénéficiaires désignés sont le conjoint ou, le partenaire d'un pacs, certains organismes sans but lucratif et sous certaines conditions les frères et les soeurs, ceux-ci bénéficient automatiquement d'une exonération totale d'impôts (Loi Tepa).

 

En cas de décès, l'assurance vie bénéficie à la personne (ou aux personnes) désignée(s) et permet le cas échéant de favoriser un héritier qui n'est pas forcément direct, tel qu'un parent éloigné par exemple.

Le capital d'une assurance vie peut être réintégré dans la succession si aucun bénéficiaire n'a été désigné par le souscripteur défunt ou si les primes perçues sont manifestement trop élevées. Désigner un ou des bénéficiaires est donc primordiale si l'on veut profiter et faire profiter pleinement des avantages de l'assurance vie.

Un nombre illimité de contrats, un autre avantage majeur de l'assurance vie

Un autre des avantages de l'assurance vie réside dans le fait qu'il n'existe pas de limites quant au nombre de contrats qu'une personne puisse souscrire: il vous est possible de souscrire à autant de contrats que vous le souhaitez.

De plus, vous n'êtes pas contraint(e) de souscrire vos contrats chez le même assureur. Avoir plusieurs contrats d'assurance vie permet de mieux répartir son capital de manière générale, mais peut également être un moyen de favoriser certains bénéficiaires lorsque vous le souhaitez.

En terme de contrats d'assurance vie, on distingue généralement deux types :

  • le versement unique : il s'agit d'un versement unique qui est effectué par l'assuré au moment de la signature de son contrat d'assurance-vie
  • le versement périodique : lors de sa souscription à une assurance vie ou par la suite, le souscripteur s'engage à effectuer des versements à intervalles réguliers. La fréquence de ces versements est définie dans le contrat et elle peut être différente d'un assureur à l'autre. Ainsi les versements peuvent ainsi être mensuels, annuels, trimestriels, etc
  • le versement libre: le souscripteur peut effectuer un versement libre dès qu'il le souhaite. Il peut toutefois arriver qu'un montant minimum de versement soit défini dans certains contrats d'assurance vie

Avoir le choix de la fréquence de ses versements est l'un des avantages de l'assurance vie. Il s'agit d'un élément à prendre en compte lorsque l'on cherche une solution d'épargne qui convienne à nos besoins.

 

La souplesse de gestion : un avantage attrayant de l'assurance vie

Dans le cadre d'une souscription à un contrat d'assurance vie multisupports, différentes options s'offrent au souscripteur pour la gestion de son capital :

  • la gestion profilée : le souscripteur fait gérer son contrat d'assurance vie par un expert financier qui arbitrera les placements financiers en fonction du profil de l'investisseur. Un souscripteur peut avoir un profil prudent, équilibré, ou dynamique. L'avantage de cette solution de gestion de l'assurance vie réside dans le fait qu'une personne novice dans le domaine des finances peut compter sur un gestionnaire pour s'occuper de son épargne
  • la gestion progressive : avec ce mode de gestion, destiné principalement à une ​épargne retraite, l'assuré définit un horizon de placement sur le long terme. Il s'agit de faire évoluer les placements de l'assuré tout au long de son contrat en fonction de son âge. Plus jeune, les placements de l'assuré seront plus risqués et seront généralement axés vers les marchés financiers, et l'âge avançant il s'acheminera vers des placements plus sécuritaires (fonds en euros)
  • la gestion libre : c'est l'assuré lui-même qui effectue le choix de ses placements financiers. Cette solution s'adresse à des profils d'assurés possédant des connaissances en matière de finances et qui sont aptes à suivre et comprendre les évolution des marchés financiers

La possibilité de retirer tout ou partie du capital épargné à tout moment

Un autre avantage notable de l'assurance vie est le fait que le capital engagé reste accessible: il n'est pas bloqué. Il existe plusieurs manières de récupérer tout ou partie de son argent :

  • retrait total : un souscripteur a la possibilité de retirer l'ensemble du capital engagé avant le terme de son contrat
  • retrait partiel : l'assuré retire une partie de son argent, mais cela n'entraîne pas la clôture du contrat

 

¹Taux de rémunération 2014 du fonds en euros Apicil Euro Garanti, net de frais. Taux net de frais de gestion avant prélèvements sociaux et fiscalité, appliqués prorata temporis. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
²Contrat individuel d'assurance vie, libellé en euros et en unités de compte.

Partager cet article :