L’investissement socialement responsable : quand épargner devient un acte citoyen

L’investissement socialement responsable (ISR) prend en compte les enjeux environnementaux et sociaux dans le choix des placements financiers.
L’ISR permet aux épargnants, à travers les fonds de leur épargne salariale (PEE-PERCO), d’investir sur des entreprises aux modèles économiques et aux pratiques plus responsables en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

En France, cet investissement représente 1/3 de l’épargne salariale.

 

 

Les  critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance

Humanis choisit les entreprises sur lesquelles investir (entreprises cotées ou non cotées, États et collectivités publiques) avec un haut niveau d’exigence selon les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) :

  • Environnement : réductions des émissions de CO2, gestion des déchets, prévention des risques environnementaux…
  • Social : formation des salariés, égalité hommes/femmes, objectifs de réduction de turn-over, bien-être des salariés, respect des normes internationales du travail, dialogue social
  • Gouvernance : organisation du pouvoir, transparence, indépendance du conseil d’administration….
     

Mesurer l’impact CO2

Humanis renforce son engagement en faveur de la transition énergétique en fixant des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Nous mesurons les tonnes de CO2 évitées ou réduites grâce aux projets verts financés par nos investissements en obligations vertes (champs de panneaux solaires, rénovation énergétique des bâtiments…). Par exemple, en investissant 1000€ sur ces obligations vertes, nous évitons le rejet de 1,7 tonne de CO2 par an.
 

Des labels impliqués

Un label majeur reconnait les fonds socialement responsables et garantit une gestion financière ISR :

  • Le label CIES (Comité Intersyndical de l’Epargne Salariale) : il est composé de différentes confédérations syndicales. Le CIES assure la promotion de l’ISR et octroi des labels selon un stricte de cahier des charges.
     

Quelles différences entre l’ISR et l’épargne salariale solidaire ?

Dans un fonds ISR, 100% de l’argent est investi dans des titres d’entreprises ou d’Etats qui respectent les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).
L’investissement socialement responsable se définit comme la composante financière du concept de développement durable.

Dans un fonds solidaire, 5 à 10% de l’argent est investi sur des titres d’organismes et d’entreprises déclarées solidaires par la loi (ESAT, entreprises adaptées, associations d’insertion, SCOP…).

 

Je découvre les solutions et services en épargne salariale

Partager cet article :