Souscrire une assurance-vie : le principe et les avantages

L'Assurance vie est un placement qui s'est fortement développé en France ces vingt dernières années du fait, notamment, des avantages fiscaux et successoraux qui lui sont attribués. ​Souscrire une assurance vie ​ permet de se constituer une épargne – pour soi ou pour ses proches – ou un complément de retraite. Le large choix de supports financiers des contrats permet une répartition fine de l'épargne, suivant les objectifs d'épargne et la sensibilité au risque de chacun.

Souscrire une assurance-vie: le principe et les avantages

Les principes d'une assurance vie

L'assuré ouvre un contrat d'assurance vie pour prendre date fiscalement.

La plupart des contrats d'assurance vie ayant pour objet de permettre au souscripteur de constituer une épargne fonctionnent avec un système de primes à versements libres. Le souscripteur effectue des versements au gré de ses possibilités d'épargne.

Ces contrats bénéficient d'une très grande souplesse et connaissent un vif succès auprès des épargnants. Leur durée n'est généralement pas déterminée à l'avance ; le respect d'une durée minimale de 8 ans permet de bénéficier des avantages fiscaux de l'assurance vie .

Le souscripteur alimente ensuite son contrat comme il le souhaite avec une épargne occasionnelle ou programmée.
A tout moment, il peut effectuer des versements complémentaires, même imprévus.

Au terme du contrat, l'assuré peut récupérer son épargne sous la forme d'un capital ou d'une rente. En cas de décès, les bénéficiaires désignés profiteront de cette épargne.

Il existe plusieurs catégories de contrats d'assurance vie :
 

  • les contrats d'assurance en cas de vie de l'assuré au terme du contrat: l'objectif est de se constituer un capital (ou versement d'une rente) à un âge déterminé et dans un cadre fiscal avantageux (exemple : contrats de capital différé ou contrat de rente différée) ;
  • les contrats d'assurance en cas de décès de l'assuré tels que les contrats temporaires décès (objectif de prévoyance), contrats décès vie entière (objectif de transmission du patrimoine) ;
  • les contrats d'assurance mixte vie et décès : le principe de cette assurance vie est l'association d'un objectif d'épargne et d'un objectif de transmission du patrimoine​. Il garantit à l'assuré de ne pas verser des primes à fonds perdus puisqu'il a la possibilité de récupérer ces capitaux.

Les avantages d'une assurance vie

  • avantages fiscaux et successoraux; les revenus tirés d'un contrat d'assurance vie ont des régimes fiscaux différents, en fonction de la durée du contrat et de la période des versements; les contrats d'assurances vie peuvent bénéficier au-delà de 8 ans de détention d'un abattement annuel de 4 600€ (9 200€ pour un couple) ; ils peuvent être, dans la majeure partie des cas, exonérés totalement ou partiellement de droits de succession ;
  •  les produits d'assurance-vie sont exonérés d'impôt sur le revenu lorsque la fin du contrat résulte d'une des situations limitativement énumérée (licenciement, invalidité …) ;
  •  taux de rémunération intéressant, selon les placements choisis par l'assuré ; possibilité de souscrire autant de contrats que souhaités ;
  • liberté sur la périodicité des versements et sur le montant versé ;
  • grande souplesse de gestion ;
  • possibilité de retirer tout ou partie du capital épargné à tout moment.

 

Avertissement : cette fiche ne constitue qu'une présentation succincte de l'assurance. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller pour avoir une analyse spécifique à votre situation. 


le saviez-vous ?

Afin de constituer une épargne – pour vous ou pour vos proches.

Nous vous proposons une Assurance vie.