Amour et vieillesse : la sexualité des personnes âgées

L'avancée en âge et les éventuelles limitations physiques ne sont pas un frein à la sexualité des personnes âgées, ni à leur plaisir. En effet, les couples sont nombreux à maintenir des relations intimes après 70 ans; la preuve qu'amour et vieillesse sont parfaitement compatibles, malgré les idées reçues et les appréhensions de chacun.

 

Amour vieillesse sexualité

Sexualité des personnes âgées : il n'y a pas d'âge pour s'aimer !

Chez les personnes âgées, on évalue à 16 ans et 8 mois la durée moyenne d'une relation amoureuse. Si 78 % des Françaises considèrent la tendresse comme étant le pilier du couple, selon 27 % des personnes âgées, c'est la sexualité qui prime. Elles ne sont en revanche que 7 % à estimer que les bons petits plats assurent la longévité d'un couple.

Contrairement aux idées reçues, les seniors de plus de 70 ans conservent une vie intime active, le principal obstacle à cette intimité étant la perte de son partenaire. En effet, les femmes ayant une durée de vie plus longue que les hommes, elles sont 50 % à avoir perdu leur compagnon à 80 ans, contre 18 % des hommes. Chez les couples toujours mariés cependant, amour et vieillesse font bon ménage puisque 50 % des Français âgés de 70 à 77 ans maintiennent une activité intime.

Amour et vieillesse : les conditions d'une sexualité épanouie

Si le désir existe toujours chez les personnes âgées, leur sexualité est bouleversée par certains éléments d'ordre physique, psychologique et socio-culturel. Les troubles de l'érection affectent par exemple un tiers des hommes entre 60 et 69 ans. De plus, au delà de 80 ans, 78 % des femmes et 58 % des hommes craignent de ne plus être attractifs sexuellement vis à vis de leur partenaire.

Certaines conditions doivent donc être réunies pour concilier amour et vieillesse, comme une bonne estime de soi et de son corps ou encore la sécurisation de cette intimité. Bien vieillir tout en assumant son intimité passe aussi par l'attitude positive de l'entourage, qu'il s'agisse de la famille ou des professionnels de santé qui aident les personnes âgées à vivre sereinement leur relation amoureuse dans les maisons de retraite ou les Ehpad. Cela contribue à une sexualité épanouie, sans complexe ni tabou.

Partager cet article :