Capital auditif : des conseils pour protéger son audition

Comme la vue, l'ouïe est un sens qui évolue lorsque l'on avance dans l'âge. En effet, l'acuité auditive s'altère au fil du temps, notamment à cause de la disparition progressive des cellules ciliées, qui jouent un rôle capital dans la transmission des sons au cerveau. Tout au long de la vie, il est important de protéger son audition afin de retarder le plus possible la perte auditive. Découvrez quelques conseils utiles.

Protection du capital auditif

Les nuisances sonores, de potentielles sources de dangers

Concerts à répétition, passion pour la chasse ou le sport automobile, écoute régulière de musique avec le volume au maximum, utilisation d'outils bruyants lorsque l'on fait du bricolage, pratique de la moto : dans la vie courante, de nombreux types de bruits contribuent à endommager prématurément le capital auditif. Selon l'intensité d'un bruit, la durée et la fréquence d'exposition à celui-ci, les dégâts peuvent varier de la simple gêne aux acouphènes, en passant par l'irritabilité, la dépression (notamment dans un cadre professionnel), l'hyperacousie ou encore une perte auditive plus ou moins importante.

 

Pour protéger son audition au quotidien, il convient de respecter quelques règles simples :

  • ne pas écouter de la musique à un volume trop élevé et donc limiter la puissance de sortie du son, que cela soit avec un casque ou des écouteurs;
  • faire des pauses de 10 minutes toutes les 45 minutes lorsque l'on écoute de la musique avec un casque ou des écouteurs,
  • faire également des pauses régulières lorsque l'on pratique une activité bruyante;
  • lors des concerts ou en boîte de nuit, se tenir à distance des enceintes.

 

Pour aller plus loin dans la protection de son audition, il est recommandé d'utiliser un casque anti-bruit ou des bouchons d'oreilles lorsque l'on s'adonne à des activités bruyantes durant une période prolongée. Ces outils permettent d'atténuer le bruit et de limiter l'exposition. En mousse, en gomme ou en silicone, jetables ou non, les bouchons d'oreilles se déclinent sous plusieurs formes. Il est même possible de les faire fabriquer sur mesure, en fonction de l'empreinte du conduit auditif, pour une isolation sonore optimale.

Avoir une bonne hygiène auriculaire

Le cérumen joue un rôle protecteur pour l'oreille puisqu'il contribue à protéger le tympan et à empêcher les poussières et les bactéries de pénétrer dans le conduit auditif. La quantité de cérumen se renouvelle régulièrement dans l'oreille et l'excès s'écoule en général naturellement vers le pavillon externe.

 

S'il est important d'enlever régulièrement les écoulements disgracieux de cérumen nichés dans le pavillon de l'oreille, il est tout de même recommandé de limiter l'usage du coton-tige à 1 à 2 fois par semaine. Cela évite une surproduction de cérumen et la formation de bouchons générés en repoussant le cérumen à l'intérieur du conduit auditif. Les bouchons de cérumen peuvent en effet nuire à l'audition.

 

Pour protéger votre audition, limitez également le lavage du pavillon auditif à deux fois pas semaine et alternez les cotons-tiges avec l'utilisation d'un spray auriculaire qui permet de faciliter l'écoulement du cérumen.

L'eau, un fléau pour le capital auditif

L'eau et les oreilles ne font généralement pas bon ménage. Combinée au sel ou au chlore, elle peut être responsable d'infections chez les sujets les plus sensibles et avoir des incidences sur l'audition.

Afin de préserver son audition, il convient de sécher systématiquement le pavillon des oreilles après une baignade à la piscine ou en mer, ou après une douche. Si l'on est sujet aux infections, des bouchons d'oreilles dédiés à la baignade, qui laissent passer les sons mais demeurent étanches à l'eau, s'avèrent indispensables pour protéger le conduit auditif.

 

Le capital auditif est un bien précieux qu'il est important de préserver le mieux possible. En tant que senior, il est important de faire régulièrement le point sur son audition et de prendre des mesures si cela s'avère nécessaire.
De nombreux organismes spécialisés dans la vente de prothèses auditives proposent des bilans auditifs gratuits. Par ailleurs, la journée nationale de l'audition, est l'occasion de s'informer et de recueillir des conseils de la part de professionnels.

Des solutions contre les pertes de l'audition

Si votre bilan indique une perte auditive, vous pourrez prendre rendez-vous avec un audioprothésiste et envisager l'achat d'un appareil auditif adapté à vos besoins.

 

Le saviez-vous ?

La mutuelle Humanis Santé prend en charge la consultation avec l'ORL jusqu'à 300 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale. Par ailleurs, les prothèses auditives sont également prises en charge jusqu'à 799€ par appareil.
Découvrez plus en détails la mutuelle santé dédiée aux 55 ans et+.

 

Partager cet article :