Conseils contre la fatigue et la dépression hivernales

Humeur morose, fatigue persistante, irritabilité, somnolence, sensibilité accrue, baisse de productivité… ​ La fatigue hivernale, et le sentiment de déprime qui peut l'accompagner, se manifestent généralement dès que les jours se raccourcissent, à l'approche des premiers froids. Comment lutter contre cet état passager ? Quelles sont les solutions à adopter au quotidien ?

 

La fatigue et la dépression hivernales : des états bien réels !

Le sentiment de morosité et la baisse de régime ressentis par de nombreuses personnes en hiver ne sont pas une invention de l'esprit. Durant l'automne et l'hiver, les jours se réduisent et les rayons du soleil sont moins intenses. Ces changements perturbent le corps et peuvent provoquer un léger dérèglement de notre horloge biologique.

La lumière du jour stimule notamment la production de sérotonine, une hormone influant notamment sur les cycles de sommeil et d'éveil et sur l'humeur. La fatigue hivernale, tout comme le léger sentiment de dépression ressenti à cette période, sont des manifestations tangibles de ces troubles.

Lutter contre la baisse de régime

La dépression et la fatigue hivernales ne sont pas une fatalité. En adoptant quelques habitudes, il est possible d'améliorer son bien-être et de se rasséréner.

Soigner son alimentation

Malgré la baisse des températures, maintenez une alimentation équilibrée et variée. Cela boostera votre système immunitaire et le rendra plus résistant à la fatigue hivernale.

Afin de faire le plein en vitamine C, consommez sans modération fruits et légumes. Mangez idéalement 2 à 3 fois par semaine des poissons comme le saumon, les sardines, le thon rouge, le hareng ou encore la truite qui vous fourniront les apports en vitamine D essentielle pour les os et les dents. S'exposer au soleil environ 15 minutes par jour renforce l'assimilation cette vitamine.

Boudin noir, foie de veau, moules, huîtres et viande rouge apportent le fer nécessaire à votre organisme. Ne négligez pas non plus vos apports en magnésium, oligo-élément indispensable pour le développement de votre masse musculaire et pour lutter contre la fatigue. Le cacao, certaines eaux minérales, les céréales complètes, les graines oléagineuses, les fruits de mer seront des alliés précieux.

Les cures de vitamine C ne sont pas forcément nécessaires si vous avez une alimentation équilibrée. Au-delà d'un apport de 200 mg en moyenne, le corps élimine automatiquement le surplus de vitamine C.

 

Le saviez-vous ?

Si la fatigue persiste, n'hésitez pas à vous adresser à votre médecin traitant. Nous vous accompagnons en complétant la prise en charge de la Sécurité sociale. Ainsi, vous pourrez être entièrement remboursé de votre consultation. Découvrez l'offre santé dédiée aux 55 ans et +.

 

Fuir les maladies hivernales

L'écharpe, les gants, le bonnet (ou le chapeau) et un manteau chaud sont des accessoires indispensables durant vos sorties d'hiver.

Observez également quelques règles d'hygiène simples telles que se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydro alcoolique, se couvrir la bouche lorsque l'on tousse ou que l'on éternue pour ne pas projeter des postillons, utiliser des mouchoirs à usage unique, éviter d'embrasser une personne déjà malade.

Vous limiterez ainsi les risques de contracter certains maux de l'hiver, notamment la grippe, qui influent directement sur votre fatigue et votre moral.

 

Pratiquer une activité sportive régulière

La tentation est grande lorsqu'il fait froid, de se pelotonner sous une couverture et de rester au chaud. Il faudra pourtant faire un petit effort pour rester en bonne santé. Pratiquer une activité physique régulière renforce le système immunitaire et repousse la fatigue et la déprime de l'hiver. Si vous n'êtes pas un adepte du footing ou du vélo par temps froid et humide, pourquoi ne pas pratiquer une gymnastique douce qui s'exerce à l'intérieur ?

Soigner son sommeil pour dire adieu à la fatigue et à la déprime

Veiller à avoir un sommeil de qualité est essentiel pour limiter la fatigue hivernale. Adoptez des horaires de lever et de coucher réguliers, dinez léger et écoutez votre corps (bâillements, somnolence…).

Pour favoriser la venue du sommeil, prenez une douche ou un bain chaud, bannissez la télévision et tout autre écran de la chambre, choisissez une activité calme comme la lecture ou écouter de la musique douce.

Bien dormir contribue à votre bien-être général et à votre bonne humeur.

Outre le sommeil, l'alimentation et l'activité physique, apporter au corps sa dose de lumière est important pour lutter contre la dépression hivernale. Marcher pendant sa pause déjeuner, prendre des bains de soleil ou recourir à la luminothérapie … à chacun sa méthode pour profiter des rayons du soleil.

Partager cet article :