Conservation des médicaments : le stockage et le recyclage des médicaments

Nous sommes nombreux à avoir une armoire à pharmacie pleine de médicaments non utilisés. Connaissez-vous les conditions de conservation des médicaments ? Savez-vous qu'il existe une filière d'élimination et de recyclage des médicaments usagés et périmés ? Voici un focus sur les bons gestes et les bonnes habitudes à adopter concernant le stockage et le recyclage des médicaments.

conservation-medicament

Comment stocker les médicaments pour une meilleure conservation ?

Idéalement, vos médicaments doivent être stockés dans une pièce tempérée, à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'humidité. Des pièces comme la salle de bain ou la cuisine sont donc à proscrire.

La conservation des médicaments au quotidien

Le mode de conservation d'un médicament diffère d'un remède à l'autre. Il est important de lire les consignes afin de connaître la température à laquelle il doit être stocké.

  • au réfrigérateur ou dans une chambre froide entre 2 et 8 degrés :

    Sous peine de s'abîmer, ces médicaments ne doivent pas rester trop longtemps à température ambiante. Ils doivent être remis au frais sans délai après utilisation.
     

  • entre 25 et 30 degrés :

    Ces médicaments ont une plus grande tolérance aux changements de température. Ils peuvent supporter des pics de chaleur de quelques jours (jusqu'à 40 degrés) sans être endommagés.
    A noter que ce cela est valable pour des conditions de conservation normales, c'est à dire dans une armoire à pharmacie.
     

  • à température ambiante :

    Ces médicaments ne craignent pas les grands changements de température. Ils peuvent supporter une température constante de 40 degrés durant six mois consécutifs.
    Les modalités de stockage des médicaments sont indiquées sur les emballages et dans les notices d'utilisation. Elles doivent impérativement être respectées afin de préserver la qualité des médicaments et de leurs effets thérapeutiques.
    Il s'agit également d'éviter tout risque pour votre santé et celle de vos proches: l'utilisation d'un médicament mal conservé peut causer des effets indésirables.

 

BON à savoir

  • Il peut arriver qu'un médicament ne comporte aucune indication sur son emballage. Dans ces cas, c'est la conservation à température ambiante qui prévaut.
  • Certains médicaments, tels que les suppositoires ou les crèmes, sont plus sensibles que d'autres aux changements de température. Leur aspect et leur forme peuvent changer. Si vous constatez un changement de forme, il est préférable de ne plus utiliser le médicament.
  • Conservez toujours les produits dans leur emballage d'origine avec leur notice d'utilisation.

 

Comment conditionner mes médicaments en cas de déplacement ?

En cas de déplacement, des règles de conditionnement doivent être respectées pour une meilleure conservation :

  • les médicaments devant être conservés entre 2 et 8 degrés doivent être transportés dans des emballages isothermes réfrigérés,
  • les médicaments devant être conservés entre 25 et 30 degrés doivent être transportés dans un sac isotherme non réfrigéré.

 

à noter

Il est déconseillé de transporter vos médicaments dans le coffre de votre voiture et leur exposition au soleil doit être limitée.

 

Respect des dates de péremption des médicaments

A l'image des aliments, la durée de conservation des médicaments est limitée dans le temps. Leur date de péremption, indiquée sur l'emballage, doit impérativement être respectée afin d'éviter tout désagrément.

En effet, les principes actifs contenus dans vos médicaments évoluent et peuvent s'altérer avec le temps. Consommer un médicament périmé est donc dangereux et vous expose à des effets indésirables.

Il est recommandé de trier ses médicaments une à deux fois par an. Vous limiterez ainsi les risques d'ingestion accidentelle de médicaments périmés.

Recyclage des médicaments : que faire des médicaments périmés et-ou usagés ?

Un médicament périmé ne doit pas être jeté à la poubelle avec les ordures ménagères. Il en va de même pour ceux dont vous n'avez plus l'usage suite à la fin, l'interruption ou le changement d'un traitement médical.

En effet, les substances contenues dans les médicaments sont nocives pour l'environnement et polluent les sols et les eaux. Les usines de retraitement des déchets ménagers et les stations d'épuration ne sont pas en mesure de traiter les déchets médicamenteux.

Pour que le recyclage de vos médicaments soit fait dans de bonnes conditions, vous devez les rapporter chez votre pharmacien. Depuis 2007, tous les pharmaciens sont tenus de récupérer les médicaments usagés et périmés gratuitement. Cette collecte concerne les comprimés, les gélules, les crèmes, les ampoules, les sprays, les ovules ou encore les sirops, etc.

C'est l'association Cyclamed qui s'occupe in fine de l'élimination et du recyclage des médicaments. Certains, pourront être incinérés et la vapeur produite par la combustion est utilisée pour chauffer ou éclairer des habitations.

 

Bon à savoir

Cyclamed traite uniquement les médicaments des particuliers et aucun cas ceux des hôpitaux ou des professionnels.

 

Le recyclage humanitaire des médicaments n'est plus pratiqué depuis 2007. Cette initiative a pris fin pour plusieurs raisons :

  • les difficultés de stockage et de conservation des médicaments (il arrivait que des médicaments soient périmés et donc inutilisables à leur arrivée dans le pays concerné),
  • l'inadaptation de certains médicaments aux besoins des pays en voie de développement.

 

Partager cet article :