​Déclin cognitifs, vieillissement du cerveau : les jeux vidéo au secours des seniors

Les jeux vidéo, contrairement à certaines idées reçues, peuvent apporter de nombreux bénéfices aux seniors, notamment pour ralentir le déclin des capacités cognitives (langage, mémoire, raisonnement, exécution et coordination des mouvements, perception de l'environnement, etc.). Ces derniers peuvent aider à limiter le vieillissement du cerveau et contribuer, parmi d'autres dispositifs, à améliorer la qualité de vie des personnes avançant en âge. Le vieillissement du cerveau et le déclin des capacités cognitives, sont inéluctables. Ils influent sur la mémoire, l'attention, mais aussi les fonctions exécutives permettant à une personne d'organiser et des contrôler ses actes. Ils se manifestent naturellement lors de l'avancée en âge.

Il est cependant possible d'enrayer ce phénomène en travaillant et en stimulant régulièrement le cerveau, notamment en faisant travailler sa mémoire et sa vivacité d'esprit. Les jeux vidéo pour seniors sont des outils de plus en plus plébiscités pour aider les individus à rester alertes et à améliorer leur quotidien, à court et long terme.

Les jeux vidéo et les "serious games" peuvent contribuer à faire "rajeunir" le cerveau

Une étude de l'Université de Californie menée sur un panel de 200 personnes a permis de démontrer que les jeux vidéo adaptés aux seniors, et tout particulièrement les serious games("jeux sérieux") à visée pédagogique et d'entraînement, pouvaient contribuer à ralentir le déclin cognitif.

Le jeu vidéo en 3D utilisé dans le cadre de l'étude NeuroRacer, permettait au panel de s'entraîner à parcourir une route virtuelle sinueuse sur laquelle pouvaient surgir des obstacles inattendus avec lesquels ils devaient composer. Les seniors ayant pris le temps de s'entraîner régulièrement, à raison d'une heure trois fois par semaine, tout en augmentant régulièrement le niveau de difficulté, ont réussi à améliorer leur capacité d'attention, leur mémoire à court terme, mais aussi leur capacité à réaliser plusieurs tâches en même temps. Ces effets positifs ont été d'autant plus perceptibles lorsque les personnes ayant eu recours au jeu vidéo ont démontré plus d'habilité et de vivacité que les personnes plus jeunes et non entraînées.

Les jeux vidéo pour seniors sont également de plus en plus utilisés pour ralentir le vieillissement prématuré du cerveau causé par des maladies neurodégénératives, à l'image d'Alzheimer ou de Parkinson. Le serious game Azagame a par exemple été pensé pour aider le corps médical à détecter et à suivre l'évolution de la maladie d'Alzheimer et de maladies assimilées. Ce jeu vidéo pour seniors prévoit également des exercices et des entraînements permettant de solliciter les capacités cognitives et physiques des patients. Les entraînements sont régulièrement adaptés et modifiés en fonction des progrès et de l'état des patients.

Le jeu possède par ailleurs un pendant destiné au grand public permettant de favoriser les interactions sociales avec les seniors, ainsi qu'une version pour le personnel des Ehpad qui vise à mieux appréhender les relations avec des personnes atteintes de maladies liées à l'âge.

En dehors des serious games développés spécialement pour les seniors, il existe également des jeux plus grands publics, sur consoles ou sur tablettes par exemple.

1"La vocation d'un serious game est d'inviter l'utilisateur à interagir avec une application informatique dont l'intention est de combiner à la fois des aspects d'enseignement, d'apprentissage, d'entraînement, de communication ou d'information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo". Source : www.cndp.fr

 

Le saviez-vous ?

Pour continuer à rester actif, vous pouvez également pratiquer de la gymnastique douce. De nombreuses activités sportives sont adaptées aux 55 ans et +, telles que le yoga, l'aquagym ou le Qi Gong. En savoir plus sur les activités sportives adaptées aux seniors.

 

Le marché des jeux vidéo pour les seniors et personnes âgées : un secteur en plein essor

Le marché des jeux vidéo pour seniors destinés à ralentir le déclin cognitif n'a pas encore dévoilé tout son potentiel. En effet, bien que le rapport des seniors au numérique a évolué au cours des dernières années, un grand nombre de seniors n'est pas encore assez familiarisé avec les outils qui pourraient améliorer leur bien-être sur le long terme.

Par ailleurs, malgré les effets probants observés grâce aux solutions développées ces dernières années, il existe également des problématiques de diffusion et de communication. Le personnel médical (Ehpad, corps médical, etc.) et les instances publiques compétentes de santé, qui constitueraient des vecteurs d'information et de diffusion privilégiés, ne sont pas encore suffisamment informés de l'intérêt de ces jeux innovants.

En attendant un développement plus important du marché des serious games pour seniors, il est toujours possible, pour les plus de 55 ans souhaitant ralentir le vieillissement de leur cerveau, de se tourner vers des jeux numériques destinés au grand public. Il faudra cependant, dans certain cas, adapter le niveau de jeu avant de se diriger vers les modes de jeux plus complexes. À noter qu'il existe de nombreux dispositifs, à l'image des ateliers de la Gaîté Lyrique permettant de s'initier en douceur à ce type de média.

Partager cet article :