Diététicien et nutritionniste: quelles différences entre ces deux métiers ?

Au moment de consulter un spécialiste de l'alimentation et des problèmes de poids, il est parfois difficile de faire la différence entre diététicien et nutritionniste. Quel spécialiste est le plus apte à répondre à vos besoins ? En quoi consiste le métier du diététicien, et quelles sont les spécialités de chacun de ces professionnels de la santé ?

Le métier de diététicien, différent de celui de nutritionniste

Même si le rôle du nutritionniste et celui du diététicien consistent globalement à s'occuper de votre alimentation, ces deux professionnels de la santé n'ont pas les mêmes qualifications et n'exercent pas de la même manière.

Des études et des connaissances différentes

Le nutritionniste est un médecin qui a suivi une formation de base pendant 8 ans, qu'il s'agisse d'endocrinologie, de pédiatrie, de médecine générale ou de gastro-entérologie. Lors de son parcours, il se spécialise ensuite en nutrition à l'université avant de pouvoir exercer. Il consulte ses patients en libéral, au sein de son propre cabinet, dans une clinique ou en hôpital.

Le métier de diététicien ne requiert pas les mêmes diplômes. Un diplôme d'État tel qu'un BTS ou un DUT de diététique est nécessaire pour pouvoir exercer cette fonction. Ce professionnel du milieu paramédical, aux pratiques strictement réglementées, peut lui aussi exercer en libéral dans un cabinet. Il officie également au sein d'établissements de santé comme les hôpitaux et les maisons de retraite, ou de collectivités comme les écoles et les entreprises.

Une manière différente de travailler

Le nutritionniste est chargé d'anticiper, de diagnostiquer et de prendre en charge les troubles liés à la nutrition, du diabète à l'obésité en passant par le cholestérol, les intolérances alimentaires, l'anorexie ou la boulimie. En tant que médecin, il peut demander des examens et des analyses et prescrire des médicaments.

Le métier de diététicien consiste à former et à éduquer ses patients en matière de nutrition et de bonnes habitudes à acquérir. Il met en place des programmes alimentaires adaptés aux besoins de chaque patient et veille à ce qu'ils adoptent un régime sain et équilibré.

 

Les points communs de ces deux professions

Afin de proposer à leur patient le régime le plus adapté, le nutritionniste tout comme le diététicien prennent en compte plusieurs paramètres, comme l'âge, le sexe, le mode de vie, les habitudes alimentaires ou encore le capital génétique. Ils connaissent parfaitement l'apport nutritionnel des aliments, leurs effets sur la santé et adaptent l'alimentation du patient à ses besoins.

Le rôle du nutritionniste, tout comme du diététicien, est de venir en aide aux personnes désirant perdre du poids ou souffrant de problèmes de santé liés à leur alimentation. Ils définissent pour cela un poids idéal et un poids de forme à atteindre en prenant compte du passé de la personne et des raisons de son surpoids.

Rôle du nutritionniste et du diététicien : quand les consulter ?

Autre différence entre un nutritionniste et un diététicien : la raison pour laquelle on les consulte. Là encore, chacun ses particularités.

À chaque cas, son spécialiste

On consulte généralement un nutritionniste pour faire face à un surpoids ou lorsque l'on souffre d'une pathologie cardiovasculaire ou métabolique (diabète, goutte, maladie de la thyroïde ou cholestérol) liée à un problème nutritionnel. Contrairement au diététicien, il peut administrer des traitements médicamenteux et reçoit donc des personnes aux pathologies plus lourdes qu'un diététicien.

Le métier de diététicien consiste plutôt à mettre en place des régimes personnalisés pour ses patients, en fonction de leur métabolisme et de leurs habitudes alimentaires. Offrant un suivi réguliersuivi régulierConsultations consécutives, pour des soins répétés, opérés par le médecin correspondant vers lequel le médecin traitant a orienté son patient. Le médecin traitant et le médecin correspondant défini... Lire la suite aux personnes qui le consultent, il propose des recettes adaptées à leur nouvelle alimentation. Un médecin généraliste peut parfois lui confier ses patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation pour qu'il élabore un régime spécifique à suivre.

Remboursement des soins

La consultation effectuée auprès d'un médecin généraliste nutritionniste est remboursée par la Sécurité socialeSécurité socialeInstituée par l’ordonnance du 4 octobre 1945, la Sécurité sociale est la clé de voûte du système de protection sociale français. Ensemble composé d’établissements publics sous tutelle du ministère ... Lire la suite. Attention cependant au tarif des consultations, certains médecins pratiquant le dépassement d'honoraires.
Les honoraires d'un diététicien sont libres mais se situent généralement entre 25 et 60 euros. Ces consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale.

 

Le saviez-vous ?

La mutuellemutuelleGroupement à but non lucratif qui, essentiellement au moyen des cotisations des membres, se propose de mener dans l'intérêt de ceux-ci une action de prévoyance, de solidarité et d'entraide. Lire la suite santé Humanis vous rembourse vos consultations chez un diététicien ou un nutritionniste jusqu'à 120 € par an. Découvrez la mutuelle santé Radiance Humanis Santé 

 

Partager cet article :