Les gestes qui sauvent : gestes de premiers secours, défibrillateur

Les arrêts cardiaques font partie des premières causes de mortalité en France. Ceux-ci surviennent la plupart du temps sans crier gare. Si rien est fait, la victime peut mourir en très peu de temps d'où l'importance de connaître les gestes qui sauvent et notamment comment utiliser un défibrillateur. A tout moment, chacun peut se retrouver en présence d'une personne victime d'un arrêt cardiaque et nécessitant qu'on lui prodigue des gestes de premiers secours. Quels sont les gestes qui sauvent ? Comment utiliser un défibrillateur ?

Les gestes qui sauvent : gestes de premiers secours, défibrillateur

Gestes de premiers secours : reconnaître un arrêt cardiaque et réagir

Qu'est-ce qu'un arrêt cardiaque ?

Un arrêt cardiaque est causé par une incapacité soudaine du cœur à irriguer le corps et le cerveau en sang. On parle alors de fibrillation. Le cœur présente ainsi un rythme de battement très irrégulier et parfois, il arrête de battre.

Concrètement, cela se manifeste par une perte de connaissance, souvent brutale, de la victime, un pouls très faible, voire inexistant, et une interruption de la respiration.

Les signes avant coureurs d'un arrêt cardiaque

Quand un arrêt cardiaque survient, connaître les gestes qui sauvent peut être salutaire pour la victime. En effet, il est important que le cœur reprenne au plus vite un rythme normal pour éviter la mort de la victime et d'éventuelles séquelles neurologiques en cas de survie. Plus les gestes de premier secours sont réalisés tôt, plus la victime a des chances de s'en sortir. Ainsi les 8 premières minutes suivant un arrêt cardiaque sont cruciales pour la survie d'une victime.

Il existe des signes avant coureur de l'arrêt cardiaque qui doivent alerter l'entourage de la victime. Un malaise cardiaque peut survenir avant l'arrêt cardiaque et se manifester sous la forme de douleurs enserrant la poitrine, de fortes douleurs dans le corps, de nausées ou encore de difficultés à respirer.

 

Les gestes de premiers secours à connaître

Il y a un 3 gestes de premier secours simples à retenir pour agir au mieux :

  • alerter les secours
  • pratiquer un massage cardiaque
  • utiliser un défibrillateur

Gestes de premier secours n°1 : Alerter les secours

Votre premier réflexe doit être d'alerter le Samu en appelant le 15 ou le 112. Il s'agit de signaler l'accident et de faire venir les secours au plus vite. Vous devrez indiquer au Samu :

  • l'état de la victime
  • indiquer si des soins lui ont été prodigués
  • la localisation de la victime (adresse du lieu du malaise)

 

Si vous n'êtes pas seul(e) vous pouvez demander à une personne se trouvant autour de vous d'appeler.

Geste de premier secours n°2 : pratiquer un massage cardiaque

En attendant que vous l'on vous apporte un défibrillateur (si vous êtes dans un lieu public) ou que les secours arrivent avec l'appareil (si vous êtes à domicile), effectuez un massage cardiaque à la victime. Il s'agit d'essayer de réactiver manuellement l'activité de son cœur et d'irriguer à nouveau le corps.

Ce massage cardiaque est à effectuer jusqu'à ce que les secours arrivent ou que vous puissiez utiliser un défibrillateur. La démarche à suivre est la suivante :

  • s'assurer que la victime repose sur une surface dure
  • se placer à genoux à côté de la victime
  • placer ses mains l'une sur l'autre au milieu du thorax avec les bras bien tendus
  • effectuez des séries de 30 compressions sur la cage thoracique de la victime au rythme de 100 par minutes

 

à noter

Il est nécessaire d'appuyer assez fort sur la cage thoracique et de laisser entre chaque compression le temps à cage thoracique de se relâcher.

 

  • alternez les 30 compressions par 2 insufflations par bouche à bouche

 

à noter

Même si vous n'êtes pas sûr(e) de la justesse de vos gestes, il vaut mieux agir et effectuer un massage cardiaque imprécis que de ne rien faire.

 

Geste de premier secours n°3 : utiliser le défibrillateur

Depuis mai 2007 tout individu, qu'il soit médecin ou non, peut utiliser en cas de nécessité l'un des nombreux défibrillateurs disponibles dans les lieux publics.

Si vous pouvez accéder à un défibrillateur, sachez que la démarche pour l'utiliser est "simple". Dès l'allumage de l'appareil, vous serez guidé(e) par une voix électronique qui vous indiquera les gestes à faire :

  • placer les électrodes sur la peau nue de la victime : l'une sous l'aisselle gauche et l'autre sur la poitrine côté droit
  • le défibrillateur fait ensuite le diagnostic de l'état cardiaque de la victime et délivre lui-même un choc électrique si cela est nécessaire

 

à noter

Sur certains appareils, il peut vous être demandé d'appuyer sur un bouton pour envoyer vous-même l'impulsion électrique.

 

  • s'éloigner du corps lorsque l'appareil donne la décharge et ne pas être en contact avec celui-ci
  • après l'impulsion, l'appareil vérifiera si le cœur est reparti et la démarche à suivre jusqu'à l'arrivée des secours (une autre impulsion, la poursuite du massage, etc…)

 

Connaître les emplacements des défibrillateurs en France

Mémoriser et connaître les gestes qui sauvent peuvent réellement faire la différence pour une personne victime d'un arrêt cardiaque. Il est important d'être sensibilisé aux gestes de premiers secours mais aussi de sensibiliser les autres autour de soi pour être en mesure de réagir le plus rapidement possible.

Faire un devis santé en ligne

Partager cet article :