Ménopause : les principaux symptômes

La ménopause apparaît chez la femme vers ses 51 ans. Passage obligé dans l’avancée en âge, il s’agit d’une période de bouleversements physiques et hormonaux dont les principales conséquences sont la fin de l’ovulation et l’arrêt des règles. 

 

infographie_sante_comprendre-la-menopause

 

La ménopause en plusieurs étapes

La cessation de toute sécrétion hormonale par les ovaires marque l’arrêt des cycles menstruels et donc le début de la ménopause. Les hormones sexuelles que sont les œstrogènes et la progestérone ne sont plus produites par les ovaires, trop affaiblies par le temps pour jouer pleinement leur rôle.

On distingue généralement deux étapes dans ce processus. Vient en premier la préménopause, cette période qui précède la ménopause apparaît entre 40 et 45 ans. La sécrétion des hormones sexuelles varient fortement, ce qui entraine des règles irrégulières durant plusieurs années. Les spécialistes évoquent également la périménopause, il s’agit de l’ultime période de la préménopause, juste avant la ménopause confirmée. En plus de règles irrégulières, des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes viennent s’ajouter.

La deuxième étape, généralement appelée 'ménopause confirmée', correspond à l’interruption totale des cycles menstruels. La ménopause se confirme lorsque s’écoule une période d’un an sans règles.

 

Les symptômes récurrents et effets secondaires de la ménopause

La fin des menstruations a des répercussions physiques et physiologiques sur le corps de la femme. Ces symptômes sont plus ou moins prononcés selon les personnes :

  • bouffées de chaleur : elles apparaissent lors de la périménopause et se prolongent lors de l’interruption totale des règles
  • sueur nocturnes : elles correspondent à une sensation de chaleur dans la partie supérieure du corps, du visage jusqu’à l’abdomen 
  • sécheresse vaginale : le manque d’œstrogènes rend la peau du vagin plus fine, ce qui a pour conséquence de l’assécher
  • augmentation du risque d’ostéoporose : les os se fragilisent et les fractures deviennent plus fréquentes. Généralement, ce symptôme apparaît 10 ans après la ménopause
  • fragilisation de la peau : le bouleversement des hormones sexuelles et le vieillissement abiment la peau. En plus de s’affiner, elle s’assèche plus facilement 
  • incontinence urinaire : les infections et irritations urinaires sont plus nombreuses. 

 

A ces symptômes récurrents, d’autres effets secondaires peuvent s'ajouter. On constate des troubles du sommeil et de la fatigue. Egalement, une prise de poids plus ou moins importante peut être constatée. Ce phénomène s’explique par la diminution du taux d’hormones, ce qui provoque le stockage des graisses dans le ventre plutôt qu’au niveau des fesses ou des cuisses. De plus, l’arrêt de la production d’œstrogènes engendre mécaniquement une baisse de la libido. La fréquence et l’intensité de ces symptômes diminuent au fil des années mais peuvent se prolonger parfois 10 ans après la confirmation de la ménopause.

 

Pour mieux vivre la ménopause

Pour faciliter le passage à la ménopause il est primordial de garder une hygiène de vie saine en privilégiant une alimentation équilibrée, des apports limités en graisses et en sucre afin de lutter contre les risques de cholestérol et de diabète.

Pour éviter une prise de poids trop importante, la pratique d’une activité sportive est vivement recommandée.

Lors de la ménopause, il est important d’effectuer un check up complet :

  • tous les deux ans pour le dépistage du cancer du sein
  • tous les trois ans pour le dépistage du cancer du col de l’utérus
  • ostéoporose : un bilan à la ménopause, puis à une fréquence adaptée selon les résultats.

 

le saviez-vous ?

Humanis vous facilite la vie au quotidien : découvrez nos couvertures santé personnalisées.

 

Partager cet article :