Préparer son hospitalisation : des conseils pour mieux vivre son séjour à l'hôpital

Une hospitalisation nécessite de répondre à de multiples formalités. Les négliger serait dommageable d'autant que nombre d'entre elles peuvent vous permettre de bénéficier d'une prise en chargeprise en chargeDocument qui vous est remis permettant une avance des frais dans le cadre d’une hospitalisation. Lire la suite parfois totale. Il est donc important de bien préparer son hospitalisation.

 

Les questions à se poser en amont

Deux questions vont rapidement s'imposer à vous afin de préparer votre séjour à l'hôpital : dans quel établissement de santé souhaitez-vous être admis et quel praticien sera en charge de votre dossier ? Si les conseils de la famille peuvent être dignes d'intérêt, il est tout autant utile de faire appel aux services de votre mutuellemutuelleGroupement à but non lucratif qui, essentiellement au moyen des cotisations des membres, se propose de mener dans l'intérêt de ceux-ci une action de prévoyance, de solidarité et d'entraide. Lire la suite afin d'être orienté au mieux. Peu connue des assurés, cette assistance proposée par votre assurance santé vous aidera à identifier le lieu et le praticien les plus appropriés dans votre cas.

Les démarches pré-séjour

Vous allez devoir rassembler les documents nécessaires à votre enregistrement, dont votre carte vitale, une attestation de vos droits à jour, votre carnet de santé ainsi que votre carte ou attestation d'assurance complémentaire santécomplémentaire santéOrganisme proposant une couverture santé qui vient en complément des garanties du régime obligatoire. Lire la suite auprès de laquelle vous aurez pris soin, en amont, de faire une demande de prise en charge hospitalière. De plus, si vous possédez une mutuelle ou une assurance hospitalisation avec tiers payant, vous n'aurez à vous soucier, en principe, d'aucune avance de frais, sauf pour les soins dits de confort.

Le jour de l'admission

À votre arrivée, un bulletin d'hospitalisation du bureau des admissions, faisant office d'arrêt de travail, vous sera remis. Il est indispensable au versement des indemnités journalières. Vous devrez impérativement l'envoyer soit à votre caisse d'Assurance Maladie, à votre employeur ou à votre agence Pôle emploi.

Le jour de sortie

À la sortie de l'hôpital, vous recevrez un bon de sortie, qui devra également être rapidement adressé à votre caisse d'Assurance Maladie, et à votre employeur ou au Pôle emploi.

Conseil : conservez une copie de l'ensemble des documents précités. Ils pourront vous être utiles en cas de besoin d'aides médico-sociales ou d'un transfert d'un établissement de soins à un autre.

Que faire si je n'ai pas d'assurance hospitalisation ?

Le labyrinthe hospitalier n'ayant plus de secret pour vous, force est de constater que la souscription d'une assurance hospitalisation est fortement recommandée, vous permettant de bénéficier d'une prise en charge adaptée aux soucis de santé que vous traversez.

Et outre le fait de vous offrir une couverture complète, votre assurance recèlera de nombreux services pratiques tels que la prise en charge d'un taxi ou d'une ambulance, d'un bilan de convalescence ou d'une aide ménagère à votre retour. Des assistances non négligeables.

 

Le saviez-vous ?

Une hospitalisation pouvant coûter chère, il est fortement conseiller de souscrire une mutuelle afin de diminuer son reste à chargereste à chargeMontant qui reste à votre charge après intervention du Régime Obligatoire et/ou de la Mutuelle. Lire la suite et ainsi être remboursé des frais non pris en charge par la Sécurité socialeSécurité socialeInstituée par l’ordonnance du 4 octobre 1945, la Sécurité sociale est la clé de voûte du système de protection sociale français. Ensemble composé d’établissements publics sous tutelle du ministère ... Lire la suite, tels que les dépassements d'honoraires, la chambre particulière, le forfaitforfaitMontant défini exprimé en euros couvrant de façon forfaitaire une prestation. Le forfait s’entend par bénéficiaire et par an, dans la limite des frais réellement engagés. Lire la suite journalier hospitalier…

 

 

Partager cet article :