Problèmes d'audition : quelles solutions pour y échapper ?

En cas de problèmes d'audition, des solutions existent pour prévenir un vieillissement cognitif précoce et préserver toutes vos capacités au fil des années.

Problème d'audition

Problèmes d'audition : quels effets ?

C'est un lien de cause à effet qui est longtemps resté méconnu des spécialistes et qui le demeure encore du grand public : les problèmes d'auditions affectent les capacités cognitives et la mémoire en particulier. Isolement social, souffrance morale ou baisse de la stimulation intellectuelle, les conséquences d'une mauvaise audition ont même été mesurées très précisément par des études récentes. Il en ressort qu'il suffit d'une perte auditive de 25 dB, donc minime, pour provoquer un vieillissement de 7 ans de plus que l'âge physiologique. À 60 ans, vous en comptez donc 67 sur le plan cognitif si vous n'entendez pas bien.

Dépister les problèmes d'audition

Les fonctions cognitives comme le langage, la mémoire, le raisonnement mais aussi l'attention ou la prise de décision sont régies par le cerveau. Ces processus mentaux peuvent être altérés par une perte auditive.

Comme 7 millions de Français malentendants, vous souhaitez trouver des solutions à vos problèmes d'audition et stopper le ralentissement de vos capacités cognitives.

Dès 50 ans, ou avant si vous ressentez des symptômes, il est conseillé de faire un test auditif tous les deux ans. Grâce à l'ordonnance que votre médecin traitant aura établie, votre visite chez l'ORL vous sera remboursée par l'Assurance Maladie. Unique spécialiste à effectuer ce test, les résultats qui vous seront remis auront une valeur médicale.

Si vous ne respectez pas le "parcours de soins", ce test ne vous sera pas remboursé par la Sécurité sociale. Il sera possible d'effectuer un dépistage gratuit dans un centre auditif pour détecter vos problèmes d'audition, mais celui-ci ne pourra se substituer pleinement à un test réalisé par un ORL.

Des solutions contres les pertes de l'audition

Autre donnée essentielle : le maintien de bonnes capacités auditives ralentirait l'apparition et même la progression de la maladie d'Alzheimer.

En France, une personne sur deux, au-delà de 60 ans, a des problèmes d'audition, mais une sur trois seulement a conscience du problème, ce qui l'amène le plus souvent à s'appareiller.

Si votre bilan indique une perte auditive, vous pourrez prendre rendez-vous avec un audioprothésiste et envisager l'achat d'un appareil auditif adapté à vos besoins.

Ne négligez pas votre audition, car plus vous laisserez perdurer une perte auditive, plus vous connaitrez des difficultés à vous adapter à vos prothèses.

Partager cet article :