Les remèdes pour lutter contre le rétention d'eau

La rétention d'eau apparaît lorsque le corps stocke plus d'eau qu'il n'en élimine, provoquant alors le gonflement des tissus. Localisé en général sur les jambes, les chevilles et les pieds, le phénomène peut rapidement devenir handicapant au quotidien. Découvrez comment lutter contre la rétention d'eau et les remèdes qui existent pour atténuer ses effets.

Comment lutter contre le rétention d'eau ?

Luttez contre la rétention d'eau grâce à votre alimentation

Les causes de la rétention d'eau peuvent être multiples. Une alimentation saine et équilibrée peut participer à la diminution, voire à la disparition des symptômes.

Réduisez votre consommation en sel

Le sel a la particularité d'absorber l'eau, contribuant ainsi à la rétention d'eau dans le corps humain. Une alimentation pauvre en sel mais riche en fibres et en potassium, naturellement diurétiques, est donc recommandée aux personnes souffrant de rétention.

En parallèle, la consommation d'aliments comme les biscuits apéritifs, le fromage, la charcuterie et les plats préparés doit être réduite, tandis que l'assaisonnement des plats doit être remplacé, dans la mesure du possible, par des herbes aromatiques et des épices.

Buvez suffisamment d'eau

Pour lutter contre la rétention d'eau, il est important de continuer à boire normalement, sans pour autant dépasser les quantités recommandées, soit environ 1,5L par jour en fonction des individus. Privilégiez l'eau plate ou les tisanes, qui favorisent l'élimination des toxines.

 

Favorisez les protéines

Si le corps souffre d'une carence en protéines, le sang, composé d'eau à plus de 60 %, contiendra des protéines en trop petite quantité. L'eau sera alors attirée par des tissus contenant plus de nutriments, au niveau du ventre et des jambes notamment. Grâce à une alimentation suffisamment riche en protéines, le foie produit de l'albumine qui empêche l'eau de s'accumuler dans les tissus.

Les viandes blanches, les poissons et les protéines végétales, que l'on trouve notamment dans le soja peuvent ainsi devenir des remèdes contre la rétention d'eau.

Optez pour les plantes

Certaines plantes recèlent des vertus diurétiques intéressantes pour lutter contre la rétention d'eau. Le thé vert, la verge d'or, le pissenlit, la vigne rouge ou les queues de cerises stimulent le foie, les reins et le système hépatique, permettant de mieux éliminer le surplus d'eau. Ces remèdes sont disponibles en infusion ou sous forme homéopathique.

 

Luttez contre la rétention d'eau en modifiant vos habitudes

La prévention de la rétention d'eau passe également par des comportements à adapter ou à adopter au quotidien.

Pratiquez une activité physique régulière

En fonction de l'activité choisie, le sport permet d'éliminer l'eau de l'organisme à travers la sudation et améliore la circulation sanguine. Les sports aquatiques sont particulièrement recommandés aux personnes souffrant de rétention d'eau pour chasser le surplus d'eau présent dans le bas du corps.

Surélevez vos jambes

Il est conseillé de ne pas rester debout ou assis trop longtemps pour les personnes souffrant de rétention d'eau. Si votre activité vous y oblige au quotidien, pensez à prendre des pauses régulières pour marcher et soulager vos jambes.

Vous pouvez aussi surélever vos jambes à l'aide d'un repose-pieds ou d'une chaise lorsque vous êtes au repos pour atténuer les sensations de gêne.

Évitez la chaleur

La chaleur estivale et l'eau chaude sont les pires ennemies de vos jambes lourdes. Pour les apaiser, restez à l'ombre ou au frais autant que possible lors de la belle saison. Sous la douche, terminez votre toilette avec un jet d'eau fraîche sur vos jambes pour relancer la circulation veineuse et lymphatique.

Supprimez les vêtements trop serrés

Un pantalon, une jupe voire des chaussettes trop serrés compriment le corps et entravent la circulation sanguine. Des vêtements amples peuvent en partie remédier à la rétention d'eau ; des bas de contention peuvent aussi favoriser la circulation sanguine et atténuer la sensation de jambes lourdes.

En cas de sensation d'inconfort ou de gêne prolongée, il est conseillé de consulter votre médecin traitant, qui saura vous prescrire les solutions les plus adaptées à votre cas.

Partager cet article :