​Faire de la rétention d'eau : qu'est-ce que cela signifie et quelles en sont les causes ?

L'eau constitue environ 60 % du poids d'un adulte. N'ayant pas la faculté de stocker l'eau sur le long terme, le corps l'élimine au fur et à mesure par le biais des sécrétions (transpiration, urine, respiration…), d'où l'importance de boire régulièrement. Il arrive cependant que le corps ne parvienne pas à éliminer correctement le surplus de liquide et le stocke : c'est la rétention d'eau. Quelles sont les causes de la rétention d'eau ? Zoom sur cette affection qui touche en majorité les femmes.

Qu'est-ce que la rétention d'eau ?

La rétention d'eau, désignée par le terme "œdème" dans le milieu médical, se caractérise par un stockage anormal d'eau dans tout ou partie du corps.

En pratique, les personnes faisant de la rétention d'eau souffrent d'un dysfonctionnement du corps qui ne parvient pas à faire circuler de manière optimale les liquides, ni à réguler leur quantité dans l'organisme. Les capillaires (petits vaisseaux sanguins) laissent échapper du liquide qui va ensuite se nicher dans les tissus et générer des gonflements indésirables.

Les gonflements, généralement temporaires, se manifestent souvent au niveau des jambes en raison de la gravité. Les pieds, les chevilles et les mollets peuvent ainsi enfler et créer cette sensation bien connue de "jambes lourdes".

D'autres parties du corps peuvent être touchées par la rétention d'eau​, telles que les mains, le ventre, les seins, le visage… Il arrive dans certains cas que le corps entier soit sujet à des gonflements. Cela signifie que les causes de la rétention d'eau sont dues à un dérèglement relativement important.

Le fait de faire de la rétention d'eau s'accompagne souvent d'une prise de poids subite.

 

Le saviez-vous ?

En cas de signes de rétention d'eau, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant qui pourra vous conseiller sur les mesures et les éventuels traitements à prendre.
La complémentaire santé Humanis vous accompagne en vous remboursant la consultation chez votre médecin généraliste, ainsi que les éventuels examens médicaux nécessaires.

 

Les causes de la rétention d'eau

Les causes de la rétention d'eau sont multiples et peuvent varier d'une personne à une autre.

  • La chaleur : certaines personnes sont plus sensibles que d'autres à la chaleur et la rétention d'eau constitue l'une des réactions corporelles possibles.
  • L'immobilité prolongée : rester debout ou assis durant une longue période est potentiellement néfaste. C'est par exemple le cas pendant les longs voyages en avion ou en train au cours desquels les muscles ne sont pas sollicités ou lorsque l'on travaille debout pendant une grande partie de la journée (secteur médical, commerçants, etc.).
  • Les menstruations : la rétention d'eau peut faire partie des divers symptômes prémenstruels, au même titre que les maux musculaires, la fatigue accrue, les poussées d'acné ou encore l'irritabilité. Ce sont principalement les variations hormonales qui causent la rétention d'eau. Cette dernière se manifeste selon les femmes par des seins sensibles et gonflés, un gonflement du bas-ventre, des jambes lourdes ou encore une prise de poids pouvant aller jusqu'à 2 kilos.
  • Les maladies : une insuffisance veineuse ou, dans les cas plus graves, rénale ou cardiaque peut troubler le cycle de régulation des liquides. Outre les œdèmes au niveau des pieds, une insuffisance cardiaque peut entraîner un grave œdème pulmonaire et / ou gêner la respiration.
  • Les traitements médicamenteux : la rétention d'eau est l'un des effets secondaires possibles des traitements soignant l'hypertension, qui intègrent notamment des corticoïdes.
  • Une alimentation riche en sel : le sodium ayant la particularité de retenir l'eau, les personnes ayant une alimentation trop riche en sel sont plus exposées à la rétention d'eau.
  • Les varices : parce qu'elles ralentissent le retour veineux, les varices peuvent jouer un rôle dans le stockage anormal d'eau dans l'organisme.

Il est également possible de faire de la rétention d'eau en raison de la fatigue, d'allergies ou d'intolérance alimentaire, d'une grossesse, d'un accident ou d'une chirurgie.

Souvent bénins, les gonflements se résorbent généralement d'eux-mêmes. S'ils perdurent, prenez rendez-vous chez le médecin afin de déterminer le degré de gravité des troubles et obtenir le traitement adéquat.

 

Partager cet article :