Santé des seniors : un accès aux soins difficile ?

De plus en plus nombreux, les seniors, dont vous faites peut-être partie, ont le sentiment que la prise en chargeprise en chargeDocument qui vous est remis permettant une avance des frais dans le cadre d’une hospitalisation. Lire la suite de leur santé se dégrade. Mais dans quelles mesures ? Et quelles sont les opportunités qui s'offrent à eux ? Si vous avez entre 50 et 65 ans, vous faites indubitablement partie de ces 71 %* de Français qui pensent que « bien vieillir » est synonyme d'être en bonne santé, loin devant des préoccupations comme celle de continuer d'avoir des projets ou des relations avec ses amis. Mais le maintien en bonne santé des seniors se heurte à une difficulté principale : l'accès aux soins.

 

L'accès aux soins de plus en plus complexe

Les difficultés rencontrées par les seniors pour accéder à des soins semblent prendre de plus en plus d'ampleur. Sur 10 personnes âgées de 50 à 65 ans, 6 estiment qu'il est de plus en plus compliqué de trouver un bon généraliste et 7 pensent que le prix des soins a augmenté ces dernières années, à qualité égale. Les conséquences sont particulièrement préoccupantes: report ou renoncement aux soins.

Renoncement aux soins

La problématique de la santé des seniors est relativement préoccupante. Tout comme 5 % des 50-65 ans, sur les deux dernières années, peut-être avez-vous, vous aussi, renoncé à rendre visite à un spécialiste. Pire, ils sont 30 % à avoir renoncé à des soins dentaires et 21 % à des soins en optique. C'est le prix qui explique principalement cet état de fait, mais aussi les horaires jugés peu pratiques. L'éloignement de certains spécialistes le justifie également.

Des solutions de santé

Devant ces difficultés, de nombreux seniors aimeraient que les coûts des actes médicaux diminuent, que les dépassements honoraires baissent ou bien encore que les remboursements s'améliorent.

Un certain nombre de dispositifs, souvent méconnus ou négligés, permettent de contribuer à l'amélioration de la prise en charge de la santé des seniors.

Les réseaux de soins, mis en place par les organismes complémentaires, répondent à ces problématiques. Ils regroupent des professionnels de santé exerçant dans un même domaine et proposant des tarifs plus attractifs. Néanmoins 60 % des 50-65 ans ne connaissent pas ce dispositif, mais 93 % se disent prêts à se tourner vers l'un de ces réseaux dès lors qu'il garantit des prix plus bas. Renseignez-vous !

 

A ne pas négliger non plus, le parcours de soins et les maisons de santé qui constituent de réelles opportunités garantissant un accès facilité aux soins.

Autre recours, le passage à l'e-santé. 92 % des 50-65 ans se disent prêts à accéder en ligne à leur dossier médical et 66 % à envisager, positivement, d'effectuer une consultation par visioconférence. Une petite révolution qui pourrait bien être l'une des pistes les plus intéressantes pour l'accès aux soins des 50-65 ans dans les années à venir.

 

* Baromètre santé des 50-65 ans paru en octobre 2013 issu de la 4e édition de l'Observatoire Humanis (Baromètre Humanis, Harris Interactive / Université Paris-Dauphine)

Partager cet article :