Système de protection sociale : l'histoire de la mutuelle et de la Sécurité sociale

Le système de protection sociale en France n'a pas toujours été tel que nous le connaissons aujourd'hui. L'histoire de la Sécurité sociale et celle de la mutuelle remontent à un certain temps déjà. Avant la révolution industrielle, il était assuré par l'action familiale, l'action d'église, la charité, les corporations. Ces dernières, définies comme des regroupements d'artisans d'un même secteur, avaient pour objectif de développer l'entraide entre ouvriers d'une même profession. L'idée de faire participer l'Etat apparaît… Quelle est l'histoire de la mutuelle ? Quelles ont été les grandes étapes du système de protection sociale en France ?

 

L'histoire de la mutuelle depuis 1900

Certaines corporations ayant plus de pouvoir que d'autres, la loi Chapelier de 1791 interdit ces regroupements dans un souci d'égalité. Parallèlement, le salariat, né de la révolution industrielle du 19ème siècle, fait apparaître les accidents de travail, les maladies professionnelles et l'insécurité économique. Pour répondre à cette nouvelle donne, des caisses de secours et de solidarité se mettent en place dans un premier temps entre ouvriers, puis avec la participation des patrons à partir de 1850.

La 3ème République voit apparaître des caisses de secours et de solidarité, "les sociétés de secours mutuel" dont les principes s'appuient sur la valorisation de l'individu et l'interaction entre épargne et droit au secours. Elles apparaissent comme les prémices des formules mutualistes.

L'histoire de la mutuelle et du système de protection sociale peut dès lors commencer.

Ces caisses connaissent un début contrarié tout au long du 19ème ; les salaires ouvriers très bas ne permettent pas d'épargner.

A la veille de la seconde guerre mondiale, chaque profession dispose d'un système d'assurance mutuelle qui lui est propre en fonction des besoins de ses assurés. Le fonctionnement de chacune des caisses, associant toujours les patrons et les syndicats dominants, devient très vite disparate ; certaines sont au bord de la faillite alors que d'autres sont des intervenants financiers puissants. L'Etat commence à intervenir.

Pendant la période de l'après guerre, une page se tourne dans l'histoire de la mutuelle et du système de protection sociale en France ; la création de la Sécurité sociale en 1945 marque une modification du rôle de la mutuelle.

Le système de protection sociale en France : la Sécurité sociale

L'histoire de la Sécurité sociale est marquée par plusieurs dates clés.

Les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945, promulguées par le gouvernement du Général de Gaulle, instaurent l'organisation d'une Sécurité sociale.

Le système de protection sociale en France prend une nouvelle dimension et connaît très vite des difficultés financières dues notamment, à l'allongement de l'espérance de vie, aux progrès médicaux et à l'amélioration des retraites.

En 1967, une seconde ordonnance prévoit une séparation de la Sécurité sociale en branches (maladie, retraite, vieillesse..) fonctionnant chacune de manière autonome dans la gestion de ses dépenses et de ses recettes.

Une nouvelle réforme en 1996 implique une chaine de responsabilité entre tous les acteurs: Gouvernement, Parlement, gestionnaires de la Sécurité sociale, professionnels de la santé et assurés sociaux. La dernière reforme adoptée en 2004 a pour objectif de sauvegarder le régime d'Assurance maladie tout en préservant ses principes fondamentaux : l'égalité d'accès aux soins, la qualité des soins et la solidarité.

Humanis une mutuelle proche de vous

Depuis la création de la Sécurité sociale, le rôle de la mutuelle a évolué.

De nos jours, il est primordial de souscrire une complémentaire santé adaptée qui complétera les remboursements effectués par la Sécurité sociale.

Humanis propose des garanties santé adaptées aux exigences de chacun quel que soit son âge, ses besoins en soins médicaux, son sexe, sa situation familiale et professionnelle.

 

Partager cet article :