Parmi les 5 actes de la télémédecine, il existe la télé-consultation, qui consiste à donner une consultation à distance. Déjà très répandue en Suisse, au Danemark ou en Grande-Bretagne, la téléconsultation a été officialisée en France en 2011. Humanis vous dit tout.
 

Consultations médicales en ligne : la France en retard

Le Décret n° 2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif à la télémédecine définit, officialise et encadre la téléconsultation: "Constituent des actes de télémédecine : la téléconsultation, qui a pour objet de permettre à un professionnel médical de donner une consultation à distance à un patient. Un professionnel de santé peut être présent auprès du patient et, le cas échéant, assister le professionnel médical au cours de la téléconsultation. Les psychologues mentionnés à l'article 44 de la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 portant diverses dispositions d'ordre social peuvent également être présents auprès du patient". Il s'agit d'un diagnostic sans examen clinique par téléphone ou visio qui nécessite une ordonnance électronique ou une e-prescription.

Certains pays européens comme le Danemark sont en avance sur ce sujet : les Danois ont en effet intégré la télémédecine dès 2004 en généralisant les consultations de médecins par téléphone. La Suisse compte quant à elle plus de 4 millions d'adeptes de télémédecine, et notamment de télé-dermatologie.

En France, quelques expériences ont déjà été tentées mais la téléconsultation reste très marginale. En Dordogne par exemple, un dispositif a été mis en place : il consiste en une valise jaune équipée d'une caméra mobile sur 360° et programmée pour faire des zooms sur une blessure par exemple. Elle transmet en temps réel les données au médecin du Samu via le réseau filaire, mais aussi EDGE (technologie pré 3G), 4G ou par satellite.

Téléconsultation médicale ou téléconseil médical ?

Plus facile à gérer que la téléconsultation, le télé-conseil médical payant se développe en France, à l'instar de Médecin Direct, de Wengo Santé ou de Docteurclic. Ces sites permettent aux internautes de poser leurs questions à des médecins.

Le développement du téléconseil en France est dû aux déserts médicaux dans certaines zones, à l'augmentation du coût de la santé et surtout à une forte demande d'information des patients, à l'affût d'information santé sur internet. Les services de télémédecine sont également très appréciés par certains expatriés, qui ne peuvent consulter dans leur pays de résidence pour des actes comme les consultations psychiatriques.

Pour les médecins, la téléconsultation est souvent vue comme un outil supplémentaire mais qui ne suffit pas à résoudre seule à toutes les situations.

 

 

Partager cet article :