​​​​​​​​Accidents domestiques chez les personnes âgées: statistiques et prévention

Les personnes âgées sont, avec les enfants, les personnes les plus touchées par les accidents domestiques. Si les statistiques concernant ces accidents sont alarmantes, il existe des solutions pour sécuriser l'environnement et le quotidien de chacun. ​Comment assurer la prévention des accidents domestiques chez les personnes âgées ? ​Comment réduire efficacement les risques au quotidien ?

Statistiques à propos des accidents domestiques
 

Les statistiques concernant les accidents domestiques sont éloquentes: chaque année, ce sont près de 20 000 décès qui sont imputés aux accidents de la vie courante. 9000 d'entre eux, soit presque la moitié, concernent des seniors décédés suite à une chute survenue à leur domicile dans 70% des cas.

Ces chutes représentent 80% des accidents domestiques chez les personnes âgées de plus de 65 ans. En cause, un environnement mal adapté, des troubles de la vision et de l'équilibre qui augmentent avec l'âge et un isolement chez certains seniors qui retarde ou empêche l'arrivée des secours.

Si les chutes sont en tête des accidents survenant à domicile, les suffocations, les noyades, les intoxications au monoxyde de carbone et les accidents par le feu sont aussi des risques à surveiller.

En effet, en 3 ans, le nombre de décès par suffocation chez les plus de 65 ans a triplé. Les maladies du système nerveux favorisent les accidents domestiques chez les personnes âgées : les deux tiers des décès par suffocation, tous âges confondus, concernent des personnes de plus de 75 ans souffrant de démence, de troubles mentaux ou de maladies vasculaires cérébrales.

Les cas d'intoxication chez les personnes âgées ont quant à eux doublé entre 1982 et 1999. Selon les statistiques portant sur les accidents domestiques, les intoxications sont principalement dues à un surdosage ou à une erreur d'administration médicamenteuse.
 

 

Prévention des accidents domestiques chez les personnes âgées
 

Pour éviter les situations à risques, la prévention des accidents domestiques est primordiale. Elle passe par le dialogue, la sensibilisation des seniors mais aussi par la sécurisation du logement à l'aide d'équipements spéciaux.

Des modifications légères du lieu de vie peuvent suffire à écarter le danger. En évitant les obstacles au sol comme les tapis ou les fils électriques, le risque de chute est amoindri. Des revêtements antidérapants dans la salle de bains et dans la cuisine, pièces où les chutes sont les plus fréquentes, ainsi que l'installation d'une rampe d'escalier permettent aussi d'éloigner les risques d'accidents domestiques chez les personnes âgées.
 

 Le saviez-vous ?

 La chute est l'accident domestique le plus fréquent et le plus meurtrier pour les seniors. Elle peut être évitée si l'on  respecte un certain nombre de mesures de sécurité. Découvrez tous nos conseils pour éviter les accidents de la vie  courante.

 

Il est aussi possible de sécuriser le cadre de vie en adaptant la taille des meubles et des équipements de la maison (lits, fauteuils, chaises, baignoire facile d'accès, étagères à hauteur modérée), en installant des garde-corps aux fenêtres par exemple et en assurant l'éclairage optimal de chaque pièce de la maison.

Par ailleurs, si une intervention plus lourde est nécessaire, l'Agence Nationale des Services à la Personne a mis en place un programme de mise en sécurité du domicile des seniors, en collaboration avec la fédération PACT qui se charge du diagnostic et permet aux plus âgés de rester au sein de leur domicile.

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent être évitées en aérant simplement le logement chaque jour. De plus, un professionnel doit vérifier régulièrement les appareils de chauffage et les conduits d'aération. Il est aussi nécessaire de s'assurer que les appareils fonctionnant au gaz sont correctement utilisés. Si nécessaire, il est possible de s'équiper de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, qui contribuent à la prévention des accidents domestiques.

L'intoxication médicamenteuse peut être évitée grâce au médecin qui assure un suivi régulier du patient et annote la posologie de chaque médicament sur l'emballage de manière visible et lisible. En cas de doute, mieux vaut appeler son médecin traitant pour obtenir de l'aide.
 

 

Les risques d'accidents domestiques chez les personnes âgées sont réels et peuvent avoir des conséquences dramatiques. Ainsi, leurs proches ne doivent pas hésiter à téléphoner régulièrement à leur domicile et à leur rendre visite, si possible, pour s'assurer de leur bon état de santé.

 

Partager cet article :