Souscrire une assurance décès, obsèques ou un contrat dépendance est-ce indispensable ?

Souscrire une assurance décèsassurance décèsContrat par lequel un assureur ou un organisme assureur (mutuelle, assurances ou institutions de prévoyance) s’engage à verser au décès de l’assuré un capital au(x) bénéficiaire(s) de ce contrat. L... Lire la suite, une assurance obsèquesassurance obsèquesContrat par lequel l’assuré organise de son vivant ses obsèques, dans le respect de ses dernières volontés et en garantissant à ses proches une plus grande sérénité pour financer les funérailles. Lire la suite ou un contrat dépendancedépendanceSituation de perte d’autonomie résultant de l’âge, d’un handicap ou d’un trouble et empêchant une personne d’effectuer certaines tâches de la vie quotidienne sans l’aide d’une tierce personne. Lire la suite permet d'accéder à certaines garanties, tout en mettant ses proches à l'abri. Pourquoi souscrire de tels contrats ? Comment s'y retrouver ? Les réponses de Humanis.

Rappel : les différences entre assurance décès, assurance obsèques et contrats dépendance
 

En matière de prévoyanceprévoyanceEnsemble des garanties liées aux risques d’accident, de maladie (maladie, invalidité, dépendance ...) ou de vie (décès). Ces garanties prévoient des prestations en sus de celles versées par le régi... Lire la suite il peut être difficile d'y voir clair tant les offres sont diversifiées. On distingue généralement trois principaux types de solutions : l'assurance décès, l'assurance obsèques et le contrat dépendance.

L'assurance décès, qui prend souvent la forme d'une assurance vie, permet de verser un capital ou une rente (rente éducationrente éducationSomme versée par les organismes assureurs pour chaque enfant à charge en cas de décès de l’assuré, si cette garantie est prévue au contrat. Lire la suite, rente du conjoint survivant, etc.) à des proches en cas de décès du souscripteur avant le terme du contrat. Ce type d'assurance peut être souscrit à titre individuel en choisissant l'organisme de prévoyance de son choix ou bien à titre collectif au sein de l'entreprise.

L'assurance obsèques, que l'on confond souvent avec l'assurance décès, permet quant à elle de décharger ses proches du paiement, voire de l'organisation de ses obsèques. Le capital destiné aux obsèques peut :
 

  • soit être versé par l'organisme d'assurance au prestataire désigné pour l'organisation des obsèques,
  • soit être versé à un bénéficiairebénéficiaireToute personne qui bénéficie des prestations, en tant qu'adhérent ou ayant droit (conjoint ou concubin, enfant à charge). Lire la suite choisi par le souscripteur pour assurer les funérailles.

 

Enfin, le contrat dépendance est un autre type de contrat de prévoyance visant à faciliter le maintien d'une personne à domicile ou son placement dans un établissement de soins spécialisé, en cas de perte d'autonomie partielle ou de dépendance avérée. Le contrat dépendance prévoit ainsi le versement d'une rente viagèrerente viagèreVersement périodique d’une somme, jusqu’au décès du bénéficiaire. Elle se distingue de la rente temporaire qui est limitée dans le temps et du capital qui se caractérise par un versement unique. Lire la suite au souscripteur le moment venu.
Les sommes perçues pourront être utilisées librement pour financer le recours à une aide à domicile, un hébergement en établissement spécialisé ou un aménagement du logement, selon les besoins de l'assuré. Par ailleurs, ces prestationsprestationsRemboursement des dépenses de santé ou indemnité forfaitaire servis soit par le régime obligatoire, soit par la Mutuelle au titre de la garantie complémentaire santé. Lire la suite sont cumulables avec l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).
 

Pourquoi souscrire un ou plusieurs contrats de prévoyance ?
 

La perspective de la mort et de l'avancée dans l'âge ne font pas partie des sujets les plus agréables à aborder. Cependant, la souscription d'un contrat dépendance, d'une assurance obsèques ou d'une assurance décès est une problématique à prendre en compte car elle revêt une importance capitale pour soi mais aussi pour les proches.
 

Anticiper des frais d'obsèques onéreux
 

Cercueil, sépulture, cérémonie, réception, faire-part, transport, fleurs…: les funérailles d'un être cher entraînent de nombreuses dépenses qui, une fois cumulées, atteignent souvent plusieurs milliers d'euros. En France, une inhumation coûte ainsi en moyenne 4150 € contre 3500€ environ pour une crémation.
Souscrire un as peut permettre de décharger ses proches des coûts liés à l'organisation d'obsèques et évite éventuellement de mettre ces derniers dans une situation financière difficile.
Une telle solution de prévoyance permet par ailleurs de faire connaître ses volontés et de s'assurer qu'elles seront respectées le moment venu.
 

Vivre sa vieillesse dans des conditions satisfaisantes
 

L'adhésion à un contrat de dépendance est une autre manière de ne pas engendrer de problèmes financiers à son entourage, mais cette fois-ci de son vivant. En effet, dans la mesure où les personnes vivent de plus en plus longtemps, les coûts associés à la vieillesse (auxiliaire de vie à domicile, frais liés à l'accueil dans un établissement pour personnes âgées, etc.) peuvent rapidement devenir un poids à long terme pour les proches si aucune disposition n'a été prise en amont.
La perte d'autonomie et la dépendance peuvent être facilement prises en charge en fonction de leur degré de gravité, grâce à un contrat d'assurance dépendance dédié. En plus d'une rente, une telle solution permet d'accéder à de nombreux services d'information, de prévention et de conseil, comme c'est le cas chez Humanis.
 

Mettre ses proches à l'abri du besoin
 

Une assurance décès est un excellent moyen de transmettre une partie de son capital à ses proches et de les mettre à l'abri du besoin en cas de décès. Elle offre la possibilité de choisir ses bénéficiaires et d'en favoriser certains. Cela est intéressant lorsque l'on souhaite aider ses enfants à poursuivre leurs études ou honorer un crédit immobilier.
La sécurité financière apportée par une assurance décès peut être essentielle si le souscripteur était par exemple le principal soutien financier du foyer.
 

La souscription d'un contrat dépendance, une assurance décès ou obsèques Quelles obligations pour les entreprises
 

En matière de contrats de prévoyance, la seule obligation existante concerne les contrats d'assurance décès des cadres ou des personnes occupant une fonction assimilée et cotisant auprès de l'Agirc. En effet, en vertu de l'article 7 de la convention collective nationale des cadres du 14 mars 1947, toutes les entreprises doivent cotiser auprès d'un organisme de prévoyance au profit de leurs cadres.

En dehors de ce cas particulier, chacun est libre d'envisager sa prévoyance comme il l'entend, en souscrivant à un type de contrat, plusieurs ou même aucun.
On note cependant que de plus en plus de particuliers font le choix, lorsqu'ils le peuvent, de mettre leurs proches à l'abri du besoin, de préparer leur vieillesse et-ou de planifier leurs obsèques.
Il faut néanmoins savoir, que pour la souscription de ces contrats des critères d'âges sont à respecter. En termes de contrat dépendance , la majorité des assurés optent pour une solution avant 75 ans car au-delà de cet âge, la plupart des organismes ferment l'accès à ce type d'assurance. En ce qui concerne l'assurance obsèques et l'assurance décès, elles peuvent en théorie être souscrites à tout moment de la vie ou presque, mais dans les faits, il est préférable de les souscrire avant 60 ans, avant que l'état de santé ne se dégrade et tant que l'on est toujours en mesure de verser ses cotisations.

Partager cet article :