Comment choisir le montant de son capital obsèques ?

Le coût des obsèques peut parfois être un vrai poids pour les familles qui doivent l’assumer dans un moment difficile. Alors, pour anticiper le financement de ses obsèques et mettre ses proches à l’abri, il faut constituer un capital obsèques. Oui, mais lequel ? Réponses.

Comment choisir le montant de son capital obsèques ?

 

 

Qu’est-ce qu’un capital obsèques ?

Un capital obsèques est une somme d’argent qui est débloquée lors du décès de la personne assurée, pour pouvoir régler tout ou partie du coût des obsèques de cet assuré décédé. Elle est généralement versée à une personne désignée comme bénéficiairebénéficiaireToute personne qui bénéficie des prestations, en tant qu'adhérent ou ayant droit (conjoint ou concubin, enfant à charge). Lire la suite par le défunt de son vivant, mais le contrat d’assurance obsèquesassurance obsèquesContrat par lequel l’assuré organise de son vivant ses obsèques, dans le respect de ses dernières volontés et en garantissant à ses proches une plus grande sérénité pour financer les funérailles. Lire la suite peut aussi prévoir que ce capital soit versé directement à l’organisme de pompes funèbres.

Quels sont les frais à prévoir ?

Pour anticiper au mieux le coût de ses obsèques, mieux vaut connaître les frais à prévoir. Une inhumation coûte entre 4500€ et 7000€ tandis qu’une crémation sera d’environ 3500€*.

Si certaines prestationsprestationsRemboursement des dépenses de santé ou indemnité forfaitaire servis soit par le régime obligatoire, soit par la Mutuelle au titre de la garantie complémentaire santé. Lire la suite sont obligatoires, d’autres ne sont qu’optionnelles et peuvent permettre de réduire les frais.

Les prestations obligatoires :

  • Le cercueil  (compter entre 200€ et 2000€*)
  • Le transport du corps après mise en bière
  • La redevance de crémation ou la taxe d’inhumation (elle peut varier de 100€ à 500€* selon le lieu)
  • Les scellés de Police
  • Le corbillard
  • Les démarches administratives

 

Les prestations optionnelles :

  • Les soins au défunt
  • Les fleurs
  • La chambre funéraire
  • Le faire-part
  • La cérémonie
  • La plaque souvenir
  • La pierre tombale

 

Quelle solution pour anticiper les frais ?

Pour anticiper le règlement de cette somme par ses proches, il est possible de se créer un capital obsèques qui sera alors débloqué le moment venu.

Il existe plusieurs façons de créer un capital obsèques et de mettre ses proches à l’abri :

Le contrat de prestation : établi entre une personne et un établissement funéraire, il permet d’organiser et de financer à l’avance tout ou partie des obsèques. Choix du type d’obsèques (civil ou religieux), mode de sépulture, tout est prévu pour ne laisser aucune place au doute le jour venu.

Le contrat en capital : il s’agit d’un capital constitué par la personne assurée ( qui a souscrit le contrat) qui sera versé au bénéficiaire désigné. Pas d’organisation incluse dans ce contrat. Attention, certain de ces contrats sont à fonds perdus, c’est-a-dire qu’ils ne sont versés que si le décès intervient avant un  certain âge défini dans le contrat d’assurance.

 

Le saviez-vous ?

Découvrez notre solution "Préférence Obsèques" et choisissez parmi nos 3 formules les prestations qui vous conviennent le mieux : Essentiel (3500 €), Sérénité (4400 €) et Prestige (5000 €).

 

* Chiffres : UFC-Que choisir 2014

Partager cet article :