Malgache, que faire en cas de décès d’un proche ?

Malakoff Médéric Humanis propose aux Malgaches résidant en France et dans certains pays d’Europe un contrat rapatriement de corps. Récapitulatif des démarches à accomplir lors du décès de l’adhérent.

Malgache, que faire en cas de décès d’un proche ?

En cas de décès en France, avec le contrat Rapatriement de Corps, Malakoff Médéric Humanis organise et prend en charge :

  • les frais et formalités administratives ;
  • le rapatriement du corps vers Madagascar ;
  • un billet d’avion aller/retour pour permettre à la personne choisie par l’adhérent d’accompagner le corps ou de venir le chercher.
     

En cas de décès la famille ou les proches doivent :

  1. Appeler le prestataire de service : Anubis International – Assistance au 01 49 19 59 60​
    Le prestataire fera le lien avec le centre de gestion pour vérifier si le défunt était effectivement adhérent à la Mutuelle et s’il était à jour de ses cotisations. Si oui, les procédures pour le rapatriement du corps sont enclenchées.
    La personne désignée sur le bulletin de souscription doit fournir un RIB au centre de gestion. L’accompagnant désigné sur le bulletin de souscription est prioritaire pour l’obtention du billet d’avion, une vérification d’identité est effectuée par le centre de gestion.
  2. Demander et envoyer le permis d'inhumation
    Il faut demander en urgence un permis d'inhumation auprès du Fokontany à Madagascar où le défunt doit être enterré. Sitôt reçu, ce permis doit être transmis aux pompes funèbres, prestataires désignées en accord avec Anubis international.