Rédiger ses dernières volontés: les solutions à disposition

Pour s'assurer que ses dernières volontés soient respectées, l'une des meilleures manières est encore de les formaliser par écrit. Rédiger un testament pour transmettre son patrimoine ou souscrire un contrat d'assurance pour organiser ses obsèques, plusieurs alternatives existent.

 

Rédiger ses dernières volontés afin de préparer sa succession
 

Rédiger un testament permet d'inscrire "noir sur blanc" ses dernières volontés : le ou les bénéficiaire(s) des biens, le ou les exécuteur(s) testamentaire(s), le sort à réserver à son corps (don d'organes, crémation…), etc. Pour un coût variable, le testateur peut tout à fait rédiger seul son testament ou se faire accompagner d'un notaire, puis le faire enregistrer au Fichier central des dispositions des dernières volontés.

Le fait de rédiger ses dernières volontés n'est pas un acte immuable. Il est tout à fait possible de changer d'avis et de demander la révision de son testament par la suite.

S'il s'agit seulement de distribuer quelques biens et dans la mesure où les volontés ne risquent pas d'empiéter sur les droits respectifs des héritiers, il est possible de rédiger soi-même un testament. 

Pour être valable il doit respecter certaines règles, notamment : 

  • être intégralement rédigé à la main,
  • être daté (jour, mois, année), 
  • être signé. 
     

Un contrat prévoyance pour organiser ses obsèques ?
 

S'il est possible de les mentionner dans son testament, l'organisation et le financement des obsèques peuvent également faire l'objet d'un contrat de prévoyance. Son coût varie selon l'âge du souscripteur et le montant garanti.

 

Le saviez-vous ?

Pour ne pas que vos proches aient la charge de vos obsèques le moment venu, vous pouvez souscrire au contrat Préférence obsèques. Avec l'assurance Préférence obsèques, vous organisez et financez vos obsèques aujourd'hui de façon à vivre plus sereinement demain.

 

Partager cet article :