Apprendre une langue à la retraite : comment faire ?

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas d’âge pour apprendre une nouvelle langue. Au contraire, les seniors seraient même plus enclins à l’apprentissage. Alors, pourquoi ne pas profiter du temps qu’offre la retraite pour devenir bilingue ?

Apprendre une langue à la retraite : comment faire ?

Apprendre une langue, bénéfique pour les retraités

Selon une étude Ifop/Babbel, 91 % des seniors estiment que l’apprentissage d’une langue est l’une des meilleures façons de rester alerte mentalement. Difficile de les contredire, tant les bienfaits sont nombreux sur le cerveau.

Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie l’ont d’ailleurs démontré dans une étude publiée dans le Journal of Neurolinguistics. Cette étude affirme que l’apprentissage d’une langue aurait un impact bénéfique sur le cerveau, quel que soit l’âge auquel on commence. En effet, plus une partie spécifique du cerveau est utilisée, plus elle se renforce.

Le saviez-vous ?

85% des seniors s’estiment encore capables d’apprendre une langue étrangère*.

*étude Ifop/Babbel

 

Les chercheurs s’accordent à dire que le fait de parler plusieurs langues tend à diminuer le déclin cognitif chez les seniors. Les études menées à l’Académie Américaine de neurologie à l’Université de York l’ont prouvé.

Selon ces études, les symptômes de la sénilité apparaissent chez les adultes qui ne parlent qu’une seule langue à 71 ans contre 75 ans pour les bilingues.

Les bienfaits sur le cerveau démontrés, il ne reste plus qu’à choisir sa langue.

Quelle langue apprendre quand on est senior ?

Pour choisir la langue à apprendre, plusieurs facteurs entrent en compte : le niveau d’efforts requis, la popularité de la langue au niveau international ou des considérations plus personnelles comme la volonté de renouer avec ses origines.

Une chose est sûre, le francophone aura davantage de facilités dans l’apprentissage d’une langue ayant les mêmes racines. Le site d’apprentissage des langues Babbel a d’ailleurs listé les trois langues les plus faciles à apprendre pour un francophone :

  • l’anglais : bien que ses racines soient germaniques, c’est l’une des langues les plus simples à apprendre du fait qu’elle soit peu flexionnelle (absence de déclinaisons, ni de masculin ou féminin). Coup de chance, c’est la 3ème langue la plus parlée au monde ! Utile pour les voyages.
  • l’espagnol : ses racines latines sont y sont sans doute pour beaucoup. L’espagnol appartient à la même famille de langues que le français, ce qui facilite grandement son apprentissage. On y retrouve des similitudes au niveau du vocabulaire, de la conjugaison ou de la syntaxe.
  • l’italien : en plus d’être une langue très mélodieuse, l’italien comporte de nombreuses similitudes avec le français au niveau lexical. Sa musicalité et la perspective de passer ses vacances sur la côte Amalfitaine en séduiront plus d’un !

Comment apprendre une langue étrangère ?

Des cours en ligne aux ateliers en passant par le séjour linguistique, les options sont nombreuses. La méthode choisie dépendra du temps que l’on souhaite consacrer à l’apprentissage de la langue, du budget et des accès numériques à disposition.

  • Les cours en ligne : gratuites ou payantes, les plateformes d’apprentissage en ligne sont les plus plébiscités pour l’apprentissage d’une nouvelle langue. Leur flexibilité (absence d’horaires fixes, accessibilité via smartphone, tablette ou PC) et la diversité des langues proposées séduisent de nombreux apprentis. Babbel et Duolingo sont les plus connues.
  • Les séjours linguistiques : quoi de mieux que de passer un séjour chez l’habitant pour apprendre une nouvelle langue ? De nombreux centres d’apprentissage proposent des séjours linguistiques dédiés aux seniors. Ces séjours allient visites culturelles et cours de langues. Ils durent généralement deux semaines. Formalangues ou Activa-langues proposent ce type de séjours.
  • Les ateliers linguistiques : pour apprendre à moindre coût, le tissu associatif local peut être une bonne option. Il suffit de se renseigner auprès de sa mairie ou de son Centre communal d’action sociale (CCAS). Certaines villes proposent elles-mêmes des cours de langues, à l’image de la ville de Paris et de ses cours municipaux.

BON A savoir

Votre retraite en toute sérénité !

Le maintien d’activités et du lien social, à travers la reprise de cours, les visites culturelles ou encore le bénévolat permettent de préserver une bonne qualité de vie.

Engagé en faveur du bien vieillir, Humanis propose sur son portail Essentiel Autonomie des outils pédagogiques pour vous aider à vivre votre retraite en toute sérénité.

Je découvre