Emploi des seniors : l'entreprise a tout à y gagner

En France, depuis plusieurs années, le taux d'emploi des seniors se situe en deçà de la moyenne européenne. Pourtant, le savoir-faire des 55/64 ans, leurs connaissances et leur expérience en font des collaborateurs précieux. Zoom sur les bonnes raisons d'embaucher un senior dans son entreprise.

Employer des seniors : un atout pour l'entreprise

Difficulté à s'adapter aux nouvelles technologies, manque de mobilité et de flexibilité… Les inconvénients concernant l'emploi des seniors ne manquent pas. Des critiques devenues obsolètes et auxquelles s'ajoutent un grand nombre de points forts.

A une époque où l'âge de départ à la retraite est en recul, chaque salarié est voué à passer une grande partie de sa carrière en tant que senior. Si les préjugés auxquels étaient confrontés les plus de 55 ans traduisaient une réalité il y a quelques années, ils sont à présent erronés. Les seniors en entreprise, souvent en poste au-delà de 60 ans, n'ont plus de mal à s'adapter au changement et à rester performants jusqu'à l'âge de la retraite.

Dans le cadre du travail, les baby-boomers qui sont les seniors d'aujourd'hui se montrent globalement optimistes et ambitieux. Ils se démarquent également par leur esprit d'équipe et leur force de travail à toute épreuve. Si ces caractéristiques restent des généralités, elles permettent de cibler une majorité de profils de cette génération, façonnés par un contexte socio-économique commun.

Fort de plusieurs années d'expertise dans leur domaine, ces salariés plus âgés disposent d'une expertise et de connaissances précieuses pour une entreprise. L'emploi des seniors permet également de faire gagner du temps à un responsable, qui économise la période de sa formation.

Par ailleurs, grâce à l'expérience engrangée au cours de leur carrière, les plus de 55 ans disposent d'une plus grande capacité à relativiser face à l'épreuve en comparaison à leurs collègues plus jeunes, ainsi que d'une vision à plus long terme.

Sans compter qu'avec une carrière souvent déjà bien remplie, les seniors en entreprise favorisent la sécurité de l'emploi plutôt que leur plan de carrière. Une caractéristique souvent synonyme de fidélité et de confiance pour leur employeur.

Les seniors en entreprise, complémentaires des "juniors"

Au-delà de cette force de caractère et d'adaptation, les plus de 55 ans disposent de bien d'autres richesses et savoir-faire à partager avec leurs jeunes homologues.

La compétitivité d'une entreprise dépend, entre autres, de plusieurs critères: les idées novatrices et le dynamisme des jeunes éléments, ainsi que le recul et l'expérience de leurs aînés. Un argument de taille pour favoriser l'emploi des seniors.

Autre point fort en leur faveur: les seniors, par leur capacité à prendre du recul et leur implication forte, caractéristiques de la génération « Baby Boomers », offrent un certain équilibre et une stabilité à l'entreprise, participant activement à sa cohésion.

L'emploi des seniors permet aussi de faciliter l'intégration des jeunes arrivants dans l'entreprise. Les seniors peuvent assurer la fonction de "tuteur" et transmettre de leur savoir-faire.
Le contrat de génération, créé en 2013, consolide ce "tutorat" et permet de concilier emploi des jeunes et maintien en activité des seniors. En créant des binômes entre un salarié de moins de 30 ans et un senior de 57 ans ou plus, les deux éléments deviennent indispensables l'un à l'autre, se forment mutuellement et participent au bon fonctionnement de l'entreprise.

D'un point de vue légal enfin, l'emploi des seniors permet d'échapper à la pénalité 1 % seniors. Cette pénalité financière équivaut à 1 % de la masse salariale, pour les entreprises de 50 salariés et plus qui ne sont pas couvertes par un accord collectif ou un plan d'action concernant l'emploi des seniors. Un argument qui devrait finir de convaincre les entreprises les plus réticentes à recruter des salariés de plus de 55 ans.

Partager cet article :