Etre grands-parents aujourd'hui : assumer son rôle

La France dénombre plus de 15 millions de grands-parents. Ces derniers, porteurs de l'histoire familiale sont des piliers essentiels entre les différentes générations. Les grands-parents d'aujourd'hui sont-ils les mêmes qu'hier ? Quel rôle jouent-ils aujourd'hui au sein de la structure familiale ? Quelle relation entretiennent-ils avec leurs petits-enfants ? Zoom sur une génération qui a bien évolué depuis quelques années.

 

Les grands-parents aujourd'hui ?

Les grands-parents d'aujourd'hui ressemblent peu à ceux des générations précédentes. Plus actifs, plus jeunes et plus dynamiques, ils sont souvent loin de l'image des papis et mamies "gâteaux" quelque peu désuète qu'on leur attribue encore souvent. Les grands-parents, bien souvent retraités lors de la naissance de leurs petits-enfants, s'adonnent à de nombreuses activités et profitent à leur guise du temps libre dont ils disposent (sport, vie associative, voyages, etc.). Le développement d'activités, d'organismes et de sites web dédiés au seniors en est la preuve.

Pour autant, même si les profils des grands-parents ont évolué, beaucoup d'entre eux sont très investis dans leur vie de famille et n'hésitent pas à aider les parents notamment en gardant leurs petits-enfants.

Les grands-parents et l'éducation

Les grands-parents ne sont en aucun cas des parents de substitution et ne doivent pas interférer dans l'éducation de leurs petits-enfants. En effet, cela ne relève pas de leur ressort, d'autant qu'ils ont déjà rempli leur rôle auprès de leurs propres enfants !

Même si leur expérience leur permet de dispenser quelques conseils, ceux-ci doivent se limiter au strict minimum et doivent être énoncés en dehors de la présence de l'enfant. Celui-ci ne recevra ainsi aucun message éducatif incohérent le poussant à remettre en cause le discours parental.

Déchargé du poids de la parentalité, les grands-parents ont la possibilité d'avoir une relation plus détendue avec leurs petits-enfants. Nombreux sont ceux qui profitent du temps passé ensemble pour effectuer des sorties (éducatives ou non), prendre le temps de les initier à leurs passions et loisirs (peinture, jardinage, cuisine, etc.) et leur inculquer quelques connaissances de manière ludique.

Un rôle affectif important

Etre grands-parents offre une formidable occasion de tisser des liens privilégiés avec ses petits-enfants qui, à tout âge, accueillent avec plaisir les marques d'affection et les cadeaux qui parfois les accompagnent.

Cette relation, généralement dénuée de punitions et de réprimandes est propice au dialogue, à la complicité et à l'instauration d'une confiance mutuelle. Les grands-parents deviennent souvent des confidents à qui l'on peut tout dire sans craindre que les propos soient jugés ou répétés.
Le rôle affectif des grands-parents est important lorsque surviennent des situations créant des tensions familiales, par exemple en cas de divorce ou de séparation. Les grands-parents permettent alors à l'enfant de conserver quelques repères dans un contexte chamboulé. Ils deviennent de véritables bulles d'oxygène dans lesquelles l'enfant peut s'exprimer ou s'éloigner de cette situation de conflit.

Être grands-parents, c'est aussi transmettre l'histoire familiale

Les grands-parents sont la mémoire de la famille. Leurs souvenirs qu'ils adorent partager (histoires, anecdotes, recettes, photos…) transmettent le patrimoine affectif de la famille. Découvrir son histoire familiale et ses racines permet à l'enfant de mieux appréhender sa place au sein d'un ensemble et de se construire en tant qu'individu.

“Une complicité à la mesure de leur différence d'âge: immense. De 4 à 89 ans, ils témoignent du lien indéfectible qui les unit. Sans conflit ni rivalité. Un précieux repère affectif au cœur des familles” Anne-laure Gannac, journaliste spécialisée en psychologie.

 

Le saviez-vous ?

Vous pouvez mettre vos proches à l'abri du besoin en cas de décès prématuré en souscrivant un contrat obsèques. Grâce à ce contrat, vous pourrez ainsi, en cas de décès, leur transmettre un capital du montant que vous aurez choisi (et pouvant aller jusqu'à 150 000€).

 

Partager cet article :