Fusion Agirc-Arrco : Vers une retraite complémentaire unique

Le 1er janvier 2019, les deux régimes de retraite complémentaire, l'Agirc et l'Arrco, fusionnent.
À partir de cette date, la retraite sera versée par un nouveau régime unique : l'Agirc-Arrco. Plus simple et plus lisible, ce nouveau régime préserve les droits des retraités actuels et à venir. Il sera aussi plus simple et plus facile à comprendre.

Fusion Agirc-Arrco : tetraités, vers une retraite complémentaire unique

Des principes fondamentaux qui ne changent pas

Dans le futur régime Agirc-Arrco, les retraites continueront d'être payées avec les cotisations versées par les actifs.

En effet, l'Agirc-Arrco s'inscrit dans la continuité des régimes que vous avez connus et garde les mêmes principes fondamentaux :

  • Comme l'Agirc et l'Arrco actuellement, il sera géré et piloté en toute transparence par les partenaires sociaux,
  • il maintient un système de retraite par points,
  • c'est un régime par répartition qui s'appuie sur la solidaritésolidaritéFondement du système de protection sociale français depuis la généralisation de la Sécurité sociale. En matière de retraite complémentaire, il y a : - solidarité entre générations : on parle de rép... Lire la suite entre générations et entre secteurs d'activité.

Quelles évolutions pour les retraités ?

Vous étiez déjà retraité avant le 1er janvier 2019 : rien ne change, vous percevrez toujours un versement Arrco et si vous étiez cadre, un versement Agirc.

Vous êtes retraité à partir du 1er janvier 2019 : vous recevrez un paiement unique.

L'Agirc-Arrco permettra de mettre la retraite complémentaire en phase avec le prélèvement à la source qui sera, lui aussi, mis en place au 1er janvier 2019

 

Découvrir le nouveau régime Agirc-Arrco en détails

Pour en savoir plus sur le versement de la retraite sous le régime Agirc-Arrco, suivez la prochaine actualité d'Humanis

 

Partager cet article :