Informatique et seniors : tous nos conseils

Face à l’omniprésence d’Internet dans le quotidien, de plus en plus de seniors franchissent le cap, clavier et souris en main. Les motivations sont aussi nombreuses que les cours proposés. Le point sur les raisons d’un tel engouement et les façons de s’y mettre.

Informatique et seniors : tous nos conseils

Qui a dit que l’informatique n’était pas fait pour les seniors ?

Les résultats du baromètre Cogedim 2016 sur les modes de vie des seniors balaient cette idée reçue : 63 % des plus de 55 ans naviguent sur Internet et 10 % des plus de 70 ans font leurs achats en ligne.

Quelles raisons poussent les seniors à se mettre à l’informatique et à y consacrer de plus en plus de temps ?

 

Pourquoi se mettre à l’informatique quand on est senior ?

Difficile de dresser une liste exhaustive des raisons pour lesquelles s’initier à l’informatique, tant elles sont nombreuses. Une chose est sûre : depuis 10 ans, Internet a pris une place prépondérante dans le quotidien de chacun et il est difficile d’y échapper.

Démarches administratives, achats en ligne, objets connectés, smartphones, réseaux sociaux : autant de pratiques et d’outils auxquels les plus de 60 ans souhaitent accéder pour faciliter leur quotidien et maintenir le contact avec leurs proches.

Accéder à l’éventail des possibilités qu’offre Internet, c’est également une façon de lutter contre l’isolement et le repli sur soi qui planent à cette période de la vie. Les outils pour communiquer avec sa famille ou ses amis ne manquent pas : du simple e-mail aux réseaux sociaux en passant par la visioconférence, chacun y trouve son compte !

Surfer sur Internet n’est pas la seule activité possible sur un ordinateur. Par exemple, quoi de mieux qu’un logiciel de traitement de photos pour retoucher et archiver les clichés pris lors des dernières vacances ?

Comment se mettre à l’informatique ?

La patience est le maître mot dans l’apprentissage de l’informatique. Univers inconnu pour beaucoup de seniors, l’informatique possède son propre langage. Il faut donc y aller progressivement en commençant par les bases : allumer un ordinateur, maîtriser le clavier et la souris et se familiariser avec l’environnement de travail.

Si l’entourage proche peut initier les plus de 60 ans à l’informatique, rien ne vaut un atelier spécialisé avec un formateur qui saura faire preuve de pédagogie et de patience.

Depuis 10 ans, ce type de cours se multiplie et la plupart des mairies proposent des ateliers d’initiation à ses retraités. Pour les collectivités, l’objectif est double : combler la fracture numérique et créer du lien social. De plus, les associations spécialisées sont nombreuses et les tarifs souvent attractifs.

Certains cours sont dispensés dans des cyber-espaces, ce qui évite au senior d’investir immédiatement dans un ordinateur. La plupart des médiathèques et certaines maisons de retraite proposent des séances d’initiations.

BON A SAVOIR

Quand on est à la retraite, maintenir le lien social à travers des activités comme les cours d’informatique est essentiel. C’est l’occasion, en outre, de s’enrichir intellectuellement et donc de rester en bonne santé !

Engagé en faveur du bien vieillir, Humanis propose sur son site Essentiel Autonomie des vidéos, quiz, fiches et guides pratiques pour aider les retraités à vivre pleinement cette nouvelle étape de vie.

Découvrir

 

Enfin, une fois les bases acquises rien n’empêche de se perfectionner seul grâce à des formations gratuites en ligne appelées MOOC (pour Massive Open Online Courses). La diversité des cours proposés séduira plus d’un senior !

Des plateformes comme My mooc ou Mooc francophone  référencent les cours accessibles.