Le calcul de la retraite

Tout au long de votre carrière professionnelle, vous avez acquis un nombre de points de retraite.

Lors de votre départ en retraite, ces points de retraite complémentaire sont convertis en allocation.

Calcul du montant de votre allocation

Le montant annuel brut de votre allocation retraite est obtenu par le calcul suivant :

Retraite complémentaire Agirc et Arrco = Nombre de points acquis x valeur du point

  • pour l’Arrco, la valeur du point est de 1,2513 € (valeur au 01/11/2016).
  • pour l’Agirc, la valeur du point est de 0,4352 € (valeur au 01/11/2016).

 

Pour connaître votre nombre de points Arrco, consultez votre Relevé Individuel de Situation dans votre espace client retraite

Pour information

Dans le cadre de l'accord paritaire du 30 octobre 2015 des dispositions ont été prises afin de consolider les régimes de retraite complémentaire notamment concernant la revalorisation des retraites complémentaires.

Ainsi, depuis 2016, la revalorisation annuelle des pensions a lieu le 1er novembre et non plus le 1er avril de chaque année.

De plus, les pensions seront un peu moins revalorisées pendant 3 ans.

Pour les années 2016, 2017 et 2018, les retraites complémentaires seront revalorisées selon l’indice des prix à la consommation moins 1 point, sans toutefois que leur montant puisse être inférieur à celui de l’année précédente.

PDF icon Accord du 30 octobre 2015, les principales dispositions

 

Dispositifs pour augmenter ou minorer la retraite

Le rachat de Points

Il est possible de racheter jusqu’à 70 points de retraite par année d’études supérieures, dans la limite de trois ans, dans chacun des régimes Arrco et Agirc, sous conditions :

  • Le rachat équivalent doit avoir été fait auprès du régime général de Sécurité sociale
  • Pour présenter votre demande de rachat de points, vous devez être âgé d’au moins 20 ans et avoir moins de 67 ans à la date de la demande, sous réserve que votre retraite n’ait pas été liquidée.

 

Pour en savoir plus : 

 

Les majorations familiales

Votre allocation retraite peut être augmentée lorsque vous avez un ou plusieurs enfants à charge au moment de votre départ à la retraite, ou si vous avez eu ou élevé au moins trois enfants.

 

 

 

Organismes

 

 

Majoration pour enfant à charge

 

 

Majoration pour enfants nés ou élevés

ARRCOSur la totalité des droits : 5 % par enfant

Sur les droits obtenus avant 1999 : application des anciens règlements des caisses de retraite

Sur les droits obtenus à partir de 1999 et jusqu'en 2011 : 5 % pour 3 enfants élevés et plus

Sur les droits obtenus à partir de 2012: 10 % pour 3 enfants et plus

AGIRCSur la totalité des droits : 5 % par enfant

Sur les droits obtenus avant 2012 :

  • 8 % pour 3 enfants
  • 12 % pour 4 enfants
  • 16 % pour 5 enfants
  • 20 % pour 6 enfants
  • 24 % pour 7 enfants et plus

Sur la totalité des droits obtenus à partir de 2012 :

  • 10 % pour 3 enfants et plus

Les majorations pour enfants nés ou élevés sont plafonnées par an à 1 028,12 € à l'Agirc et 1 031,15 € à l'Arrco (valeurs au 1er avril 2015). Ce plafonnement ne s’applique pas pour les personnes nées avant le 2 août 1951.

Les majorations pour enfants Arrco sont calculées sur les droits du salarié sans tenir compte des éventuels coefficients de minoration.

Les majorations pour enfants Agirc sont calculées sur les droits du cadre en tenant compte des éventuels coefficients de minoration.

Les majorations pour enfants à charge ne sont pas cumulables avec les majorations pour enfants nés ou élevés. Si les conditions d’attribution sont remplies pour les 2 types de majoration, c’est la plus élevée qui sera attribuée. S’il s’agit de la majoration pour enfant(s) à charge, la comparaison sera effectuée à chaque fois qu’un de vos enfants cessera d’être à charge.

Combien de temps sont-elles versées ?

La majoration pour enfant(s) à charge est versée tant que l’enfant reste à charge et qu’il n’a pas atteint la limite d’âge prévue.

La majoration pour enfants nés ou élevés est quant à elle définitive.

Comment obtenir les majorations pour enfants ?

Lorsque vous partirez en retraite, il vous suffira de remplir la rubrique situation familiale sur l’imprimé "Demande de retraite complémentaire" et de joindre les justificatifs prévus. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite, ou auprès d’un conseiller retraite en appelant le

 du lundi au vendredi 8 h 30 à 18 h

La Retraite avec abattement

Il est possible d’obtenir le versement de sa retraite complémentaire sans que les conditions requises soient remplies et ce dès l’âge de 57 ans. Dans ce cas, une minoration est appliquée, de manière définitive, en fonction d’un coefficient d’anticipation (Retrouvez le tableau des coefficients de minoration)

A NOTER

S’il vous manque moins de 20 trimestres par rapport au nombre exigé par la Sécurité sociale et que vous avez atteint ou dépassé l’âge légal pour obtenir votre pension de Sécurité Sociale, vous obtiendrez votre retraite complémentaire avec une minoration calculée en fonction de votre âge ou du nombre de trimestres manquants, la solution la plus favorable étant retenue.

Dispositif de départ en retraite

pour les générations nées à partir de 1957

Dans le cadre de l'accord des partenaires sociaux du 30 octobre 2015, des nouvelles dispositions de minoration/majoration seront mises en place pour les générations 1957 et suivantes, qui liquideront leurs droits à retraite complémentaire à compter du 1er janvier 2019.

Application de la minoration temporaire

Un coefficient de solidarité, se traduisant par une minoration de 10 % de la retraite complémentaire, sera appliqué pendant les 3 premières années de la retraite et au maximum jusqu'à 67 ans. La minoration ne s'appliquera pas aux retraités exonérés de CSG ; en cas d'exonération partielle de CSG (retraités soumis au taux réduit), la minoration sera réduite de moitié (5%).

Les personnes qui décaleront leur départ à la retraite complémentaire d'un an au-delà des conditions d'obtention du taux plein ne se verront pas appliquer de minoration

Seront également exonérés les retraités handicapés, les retraités au titre du dispositif amiante, les retraités au titre de l’inaptitude, les retraités qui ont élevé un enfant handicapé ou encore les aidants familiaux.

Application de la majoration temporaire

Les salariés qui remplissent les conditions du taux plein aux régimes de base et qui décalent la liquidation de leur retraite complémentaire d’au moins deux années bénéficient d’une majoration de leur retraite complémentaire pendant une année. Cette majoration temporaire  est de :

  • 10 % s’ils décalent la liquidation de leur retraite complémentaire de deux années,
  • 20 % s’ils décalent la liquidation de leur retraite complémentaire de trois années,
  • 30 % s’ils décalent la liquidation de leur retraite complémentaire de quatre  années.

 

Si les droits n’ont été liquidés dans aucun régime de base, ce décalage permet de générer tout au long de la poursuite de l'activité des points de retraite complémentaire ainsi qu'une éventuelle surcote au régime de base permettant de bénéficier d’un montant de retraite plus important.

Le simulateur de calcul

Si vous avez 55 ans et plus et que vous avez reçu votre estimation indicative globale, suite aux négociations Agirc Arrco du 30 octobre 2015, de nouvelles règles régissent le calcul des pensions de retraite. Les montants présentés sur votre estimation indicative globale ne tiennent pas compte de ces nouvelles règles.

Pour connaître le montant ajusté de votre estimation de retraite, munissez-vous du montant indiqué sur votre estimation et utilisez le simulateur de calcul intégrant les coefficients de majorations/ minorations.

 

bon a savoir

A partir de 55 ans, vous pouvez consulter votre estimation indicative globale qui  vous donne le montant approximatif de votre future retraite selon l’âge auquel vous partirez à la retraite dans votre espace client retraite, rubrique « mes services retraite ».