Fusion Agirc-Arrco : comment sera payée votre retraite complémentaire ?

Le 1er janvier 2019, les deux régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco fusionnent en un seul : le régime Agirc-Arrco.

Plus simple et plus lisible, le nouveau régime Agirc-Arrco garantit les droits des actifs et des retraités.

Déjà ou bientôt retraité : comment l'Agirc-Arrco paiera votre retraite ?

Des principes fondamentaux maintenus

Le nouveau régime Agirc-Arrco reprendra les principes de fonctionnement qui régissent la retraite complémentaire des salariés :

  • Un régime piloté par les partenaires sociaux,
  • Un système de retraite par points 
  • Un régime par répartition qui s'appuie sur la solidarité entre générations et entre secteurs d'activité.

 

En savoir plus sur : 

 

Vous êtes à la retraite avant le 1er janvier 2019

Si vous êtes retraité avant le 1er janvier 2019, il n'y aura aucun changement dans le versement de votre retraite. Vous percevrez le même nombre de paiements qu'auparavant.

Si vous perceviez une retraite Arrco et une retraite Agirc, les deux versements restent distincts une fois que le nouveau régime sera mis en place.

Seuls les libellés bancaires des noms des caisses de retraite émettrices figurant sur vos relevés peuvent changer.

Vous serez retraité après le 1er janvier

Dans le nouveau régime, 1 point Arrco = 1 point Agirc-Arrco. Les points Arrco sont donc repris à l’identique et deviennent des point Agirc-Arrco.

Seuls les points Agirc sont convertis en points Agirc-Arrco grâce à une formule de conversion qui garantit une stricte équivalence des droits.

Tous les points seront regroupés en un seul compte de points Agirc-Arrco et les nouveaux retraités percevront un paiement unique pour leur retraite.

pour information

La valeur du point sera toujours fixée par les partenaires sociaux chaque année, à effet du 1er Novembre. 

Votre retraite évoluera de la même façon que le point Agirc-Arrco.

 

Découvrez la vidéo "Retraités, ce qui change ou ne change pas pour vous !"

 

Pour retrouver les points clés sur les impacts de la fusion pour les retraités,

Téléchargez la fiche pratique Humanis : 

 

Evolutions pour une demande de réversion

Les âges de réversion s’harmonisent sur la règle la plus favorable à savoir 55 ans.  Cela concerne les décès intervenus à partir du 1er janvier 2019. Actuellement l’âge requis pour une demande de pension de réversion  est fixé à 60 ans en Agirc et 55 ans en Arrco.

Partager cet article :