Racheter des cotisations retraite : comment ça marche?

Dans une carrière, il se peut que certaines périodes n’aient pas permis de cotiser suffisamment pour la retraite. Quelle solution s’offre au salarié pour compléter une retraite de base ? Le rachat de trimestres. Décryptage.

Racheter des cotisations retraite: comment ça marche?

Dans quels cas est-il possible de racheter des trimestres de retraite ?

POURQUOI racheter des trimestres de retraite ?

Lorsque le salarié n’a pas atteint l’âge de départ à la retraite permettant de prétendre à un taux plein ou qu’il n’a pas suffisamment cotisé pour atteindre la durée d’assurance requise, une décote s’applique alors. Le rachat de trimestre est la solution afin d’obtenir une retraite à taux plein. 

Quelles sont les possibilités ?

En fonction du profil et de la carrière, il est possible de racheter des trimestres :

  • Rachat des années d’études supérieures (attention les règles diffèrent en fonction des profils) :

Pour les salariés, commerçants, artisans, professions libérales âgés de 20 à 66 ans : il est possible de racheter des trimestres au titre des années d'études supérieures validées par un diplôme ;

Pour les fonctionnaires âgés de 20 à 59 ans : il est possible de racheter uniquement les trimestres correspondant aux années d’études supérieures.

  • Rachat d’années "incomplètes" :

Le salarié a la possibilité de racheter des trimestres pour ces années dites "incomplètes", soit les années qui pour lesquelles le salarié n’a pas comptabilisé quatre trimestres.

Bon a savoir

Il n’est malheureusement pas possible d’acheter autant de trimestres qu’on le souhaite. Le nombre de trimestre est plafonné à douze, dans la limite de quatre trimestre par année civile.

Comment racheter des trimestres de retraite ?

Les deux options de rachat de trimestre

Deux objectifs se cachent derrière un rachat de trimestre de retraite. Pour effectuer la meilleure opération qu’il soit, il convient de bien étudier les deux possibilités et choisir la plus intéressante en fonction de la situation du salarié. Les options influent sur deux critères : 

  • Le taux de liquidation : cette option permet d’augmenter le taux de liquidation de la retraite de base et d'augmenter ainsi le montant de la pension. En effet, la décote diminue grâce au nombre de trimestres rachetés. Dans certains cas, la décote peut se voir réduite ou annulée et permettre au salarié de bénéficier d’une retraite à taux plein ;
  • Le taux de liquidation et la durée d'assurance : cette option, plus coûteuse, permet d’augmenter le taux et le nombre de trimestres pris en compte dans le calcul de la pension retraite. L’intérêt de cette option est d’éviter de subir un coefficient de proratisation trop élevé.

 

Le montant du rachat : comment le prix de rachat d’un trimestre est-il déterminé ?

Racheter des trimestres a un coût qui varie en fonction de plusieurs paramètres. Le montant de rachat est déterminé par :

  • l'âge du salarié ;
  • le revenu brut annuel ;
  • l'option de rachat : taux de liquidation ou taux de liquidation et durée d’assurance.

Lire également : 

 

Pour connaître les tarifs en vigueur, il suffit de se référer à la base réglementaire. Les fonctionnaires ne sont cependant pas concernés par ce tableau.

Bon a savoir

Vous souhaitez racheter des trimestres de retraite ?

Attention à ne pas s’y prendre à la dernière minute : un délai de gestion, variable en fonction du nombre de trimestres, est à prévoir.