Retraités, futurs retraités, quoi de neuf en 2019 ?

Des pensions de retraite revalorisées pour tous. Un plus grand nombre de futurs retraités exonérés des coefficients temporaires majorant/minorant. Ces deux nouveautés vous concernent-elles ?

Retraités, futurs retraités, quoi de neuf en 2019 ?

 

La retraite complémentaire, partenaire de votre protection sociale, s’engage aussi dans le train des mesures qui augmentent votre pouvoir d’achat.

Comment faire conjuguer ces engagements de solidarité avec l’équilibre financier de la retraite complémentaire ? De cette équation, posée sur la table des négociations par les partenaires sociaux, résulte quelques nouveautés.

On décrypte pour vous les deux mesures phares de l’accord national interprofessionnel (ANI) qu’ils ont signé le 10 mai 2019.

 

Vous êtes retraité(e)

La revalorisation de votre retraite est garantie jusqu’en 2022.

  • La revalorisation de votre retraite complémentaire suit désormais l’inflation. Cette mesure marque ainsi la fin de la sous-indexation des pensions.
  • Date effective : chaque 1er novembre du 01/11/2019 au 01/11/2022.

 

Pour l’année 2019, la valeur du point est revalorisée de 1 % au 1er novembre 2019.

La valeur de service du point Agirc-Arrco* au 1er novembre 2019 s’établira donc à 1,2714 euros.

 

* la valeur de service du point Agirc-Arrco est indexée au moins sur l’évolution des prix à la consommation en moyenne annuelle (hors tabac). 
La dernière prévision d’inflation publiée en juin par l’INSEE, hors tabac, est estimée à 1 % pour l’année 2019. 
 

Vous êtes né(e) à partir du 1er janvier 1957.

Bénéficiez-vous des nouveaux cas d’exonération du dispositif des coefficients temporaires majorant/minorant ?

L’ANI précise aussi les modalités d’application et d’exonération des coefficients temporaires majorant/minorant.

Pour rappel, ce dispositif, introduit par l’Accord interprofessionnel du 17 novembre 2017, a pour objectif d’inciter les assurés, nés à partir du 1er janvier 1957, à différer la liquidation de leur retraite Agirc-Arrco d’au moins un an, après la date à laquelle ils remplissent les conditions pour bénéficier de leur retraite de base à taux plein.

L’application des coefficients temporaires minore de 10 % la retraite complémentaire pendant 3 ans et au maximum jusqu’à l’âge de 67 ans.

L’Accord de 2019 confirme les conditions d’application de ces coefficients
en fonction de votre situation au regard de la Contribution Sociale Généralisée (CSG)

  • Si vous êtes exonéré(e) de CSG en raison du niveau de vos revenus : le coefficient temporaire de minoration/majoration ne s’applique pas.
  • Si vous êtes assujetti(e) à la CSG au taux de 3,8 % : une minoration de 5 % sur votre retraite complémentaire s’applique. Ce qui représente un coefficient de solidarité de 0,95.
  • Si vous êtes assujetti(e) au taux de CSG de 6,6 % ou de 8,3 % : une minoration de 10 % sur votre retraite complémentaire s’applique. Ce qui représente un coefficient de solidarité de 0,90.

 

L’Accord prévoit 4 nouvelles situations d’exonération de l’application du coefficient

  • Si vous bénéficiez, à la veille de votre retraite à taux plein au régime de base, de l’allocation spécifique de solidarité (ASS)*.
  • Si vous vous êtes vu reconnaître une incapacité permanente partielle de 20 % ou plus à la suite d’un accident du travail ou de trajet, ou d’une maladie professionnelle*.
  • Si vous bénéficiez d’une pension d’invalidité de 2ème ou 3ème catégorie.
  • Si vous bénéficiez ou avez bénéficié de l’allocation adulte handicapé (AAH).

 

* Si vous êtes visé(e) par l’une des deux premières situations et que vous avez liquidé votre pension de retraite avant la signature de l’Accord avec application d’un coefficient de solidarité, vous pouvez formuler avant le 31 décembre 2019 une demande de suppression de ce coefficient à effet rétroactif. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse de retraite complémentaire. 

 

à savoir

De nouvelles négociations pour 2023

En 2022, les partenaires sociaux du régime Agirc-Arrco devront renégocier un nouvel accord définissant les orientations stratégiques pour la période 2023-2026.