Assurance vie

Conseil
Particulier
Le droit à l’oubli facilite l’accès à une assurance emprunteur pour les personnes ayant eu un cancer....
Conseil
Particulier
Que se passe-t-il lorsque, pour une raison ou une autre, le capital d’une assurance-vie n’est pas versé à son bénéficiaire ? Nos explications....
Conseil
Particulier
On peut généralement souscrire à une assurance décès de 18 à 65 ans. Certaines, toutefois, sont accessibles jusqu’à 80 ans. Toutes nos réponses !...
Conseil
Particulier
Souscrire à une assurance décès, c‘est avant tout se prémunir d’un risque. L’assurance-vie fait quant à elle souvent office de produit d’épargne....
Conseil
Particulier
Le capital reçu par le bénéficiaire est-il soumis aux droits de succession ? Découvrez toutes nos explications....
Conseil
Particulier
Nos conseils pour comprendre pourquoi, comment et sous quelles conditions renoncer à son droit de bénéficier à un contrat d’assurance vie ou décès....
Particulier
Les droits de succession ​ représentent un impôt qui peut fortement pénaliser les héritiers. Il est possible de réduire considérablement l'impact fiscal sur ses proches en souscrivant une assurance vie. Cette stratégie permet également de désigner plus librement ses bénéficiaires sans tenir compte du lien de parenté....
Décryptage
Particulier
L'Assurance vie est un placement qui s'est fortement développé en France ces vingt dernières années du fait, notamment, des avantages fiscaux et successoraux......
Particulier
Pour organiser au mieux la transmission de son patrimoine, il faut connaître les règles de succession. A défaut de descendants ou d'ascendants directs, il est possible d'avantager un proche, son conjoint, mais aussi de participer à une œuvre d'intérêt général en faisant une donation....
Particulier
Le vieillissement de la population entraîne un déséquilibre entre ceux qui cotiseront pour la retraite et ceux qui la percevront. Cette réalité, trop souvent encore éludée, implique que les ménages tablent en général sur une perte de 20 à 30 % de leurs revenus, quand ils devraient plutôt prévoir un taux de 50 %, par exemple, pour les cadres....